Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

  • Vidéo : Marine Le Pen voit la diplomatie française comme "un canard sans tête"

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

Afrique

Cameroun: deux hommes condamnés à de la prison pour homosexualité

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/07/2013

La justice camerounaise a condamné deux hommes, dont un mineur, à des peines de prison pour homosexualité. Au Cameroun, comme dans 38 autres pays d'Afrique, l'homosexualité est considérée comme un délit.

Au Cameroun, un tribunal de Yaoundé a condamné mardi 23 juillet un homme accusé d'homosexualité à deux ans de prison ferme et un mineur poursuivi dans la même affaire à un an de prison avec sursis.

Joseph Omgba, détenu depuis bientôt deux ans, a été déclaré "coupable d'outrage sur mineur suivi de rapports sexuels et d'homosexualité" et condamné à deux ans de prison ferme. Le mineur, détenu un moment puis remis en liberté, a été déclaré "coupable d'homosexualité" et condamné à un an avec sursis. Un troisième accusé, Séraphin Ntsama, majeur et également détenu depuis bientôt deux ans, a été déclaré "non-coupable au bénéfice du doute" et acquitté.

L'homosexualité est interdite au Cameroun, comme dans 38 autres pays d'Afrique, et est passible d'une peine de cinq ans de prison.

Lors d'une audience devant le tribunal la semaine dernière, les avocats avaient demandé la relaxe de leurs clients. Le procureur de la République Maurice Soh avait, lui, requis la condamnation de Joseph Omgba et du mineur.

De nombreuses ONG dénoncent régulièrement les arrestations et emprisonnements de personnes homosexuelles au Cameroun, de même que les nombreuses pressions et menaces à l'égard des défenseurs de leurs droits.

Avec dépêches

Première publication : 23/07/2013

  • CAMEROUN

    Meurtre d'un homosexuel camerounais : le cri d'alarme de ses avocats

    En savoir plus

  • CAMEROUN

    Trois homosexuels condamnés à cinq ans de prison ferme

    En savoir plus

  • CAMEROUN

    Discriminations et arrestations arbitraires, le quotidien des homosexuels camerounais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)