Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "Opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : trois "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Banlieues en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "L'objectif de Trump est de renverser le régime iranien"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hubert Védrine : "Le populisme c'est l'échec des élites"

En savoir plus

SPORT

Mondiaux de natation : le Tunisien Oussama Mellouli marque encore l'histoire

© AFP

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 23/07/2013

En décrochant l'or sur le 5 km en eau libre aux Mondiaux, le Tunisien Oussama Mellouli est devenu le premier nageur à inscrire à son palmarès un titre en bassin et en extérieur en championnat. Il avait déjà réussi ce doublé lors des JO de Londres.

À 29 ans, Oussama Mellouli a toujours aussi soif de titres. Le nageur a inscrit, samedi 20 juillet, une nouvelle ligne à son incroyable palmarès. En remportant le 5 km en eau libre des Mondiaux de natation qui se déroulent à Barcelone, il est devenu le premier et unique champion du monde à être titré aussi bien en extérieur qu’en bassin (1500 m à Rome en 2009). L’athlète avait déjà réalisé ce doublé inédit lors des Jeux olympiques après avoir gagné l’or sur le 1500 m en piscine à Pékin en 2008 puis le 10 km en eau libre à Londres en 2012.

"L’année dernière, mon objectif était de devenir le premier nageur olympique à gagner ces deux épreuves, cette année, je deviens le premier nageur champion du monde. C’est motivant et merveilleux à la fois", a confié à FRANCE 24 le sportif qui a couvert les 5 km en 53 min 30 sec dans le port de Barcelone devant le Canadien Éric Hedlin (53 min 31 sec) et l’Allemand Thomas Lurz (53 min 32 sec).

Jamais rassasié, le Tunisien a également décroché le bronze lundi sur l’épreuve du 10 km en eau libre : "Je ne pouvais pas espérer mieux avant d’arriver ici. Avec 48 heures d’intervalles entre les deux courses, je suis très content d’avoir fait un podium".

"J’aime le côté bataille"

Oussama Mellouli n’est pourtant pas un spécialiste de l'eau libre. Cela fait seulement un an que le "requin de la Méditerranée", comme on le surnomme, a commencé à faire des compétitions en extérieur. "J’ai débuté pour les Jeux de Londres. J’essaye d’apprendre au maximum les astuces de ce sport. J’aime bien le côté bataille qu’on peut avoir durant les courses en eau libre. Cela me réussit bien", explique le natif de la ville de La Marsa en Tunisie.

La clé de sa réussite ? Une remise en question après les JO et une longue période de repos. "Après Londres, je voulais vraiment quitter la compétition par la grande porte après avoir gagné une médaille d’or et de bronze. Je sentais que j’avais réalisé tous mes rêves dans ce sport. J’ai beaucoup voyagé. J’ai repris mon master de gestion des sports à l’Université (NDLR : à Los Angeles, où il habite)", raconte le nageur. "Mais après j’ai senti que j’avais de nouvelles ambitions. J’ai donc pris la décision de me lancer dans un nouveau cycle olympique".

Objectif Rio

En avril, Oussama Mellouli a donc repris sérieusement l’entraînement. Après plus de six mois de pause, le champion a dû mettre les bouchées doubles pour perdre notamment les kilos en trop qu’ils avaient accumulés : "Ces deux derniers mois, on a augmenté le rythme. Je me suis mis la tête dans le guidon. J’ai passé cinq semaines en altitude. J’ai perdu 15 kilos. Je me suis sorti les tripes".

À trois ans des prochains Jeux olympiques qui auront lieu au Brésil, l’athlète a pour objectif de monter une nouvelle fois sur le podium. "Rio, c’est motivant, car j’adore la ville. J’aime aussi représenter mon pays, la Tunisie. C’est un honneur, mais je ne me mets pas la pression. J’irai pour le plaisir du sport et de la natation", annonce le sportif.

En attendant, le champion n’a pas encore dit son dernier mot lors des Mondiaux de Barcelone. Il s’alignera la semaine prochaine en bassin sur les 400, 800 et 1500 m nage libre. "En 72 heures, j’ai fait 15 km. On va essayer de se reposer et de retrouver de bonnes sensations en piscine. Cela va me faire plaisir d’avoir ma propre ligne d’eau !", souligne-t-il en toute décontraction.

Première publication : 23/07/2013

  • NATATION

    Yannick Agnel rejoint le mentor de Michael Phelps

    En savoir plus

  • NATATION

    Laure Manaudou met fin à sa carrière de nageuse

    En savoir plus

  • JO – Natation

    Oussama Mellouli : "Ma médaille de bronze vaut plus que l'or de Pékin"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)