Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

Economie

Apple plus dépendant que jamais de ses iPhone

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/07/2013

Apple a annoncé, mardi, des résultats financiers meilleurs que prévus pour le troisième trimestre. Une bonne tenue due essentiellement aux ventes en forte progression de l'iPhone. Celles des iPad ont, en revanche, été jugées décevantes.

Merci l'iPhone. Entre avril et juin 2013, Apple a écoulé 31,2 millions d'exemplaires de son smartphone star dans le monde contre 26 millions l'année passée. Une bonne performance qui a permis à la marque à la pomme de révéler, mardi 23 juillet, des résultats financiers meilleurs que prévus. Le chiffre d'affaires du groupe s'est ainsi établi, au troisième trimestre, à 35,3 milliards de dollars alors que les analystes jugeaient qu'Apple ne ferait pas mieux que 35,02 milliards de dollars.

"Nous sommes particulièrement fiers des ventes record d'iPhone pour le troisième trimestre", s'est félicité Tim Cook, PDG d'Apple dans un communiqué publié mardi. Bonne nouvelle supplémentaire pour la marque à la pomme : les ventes d'iPhone ont fortement progressé dans les marchés dits matures tels que les États-Unis (+51%) ou le Japon (+66%). Des pays qui ne sont, pourtant, plus considérés comme des facteurs de croissance pour les géants de la téléphonie. Un indice qui démontre que malgré une concurrence de plus en plus forte des constructeurs de smartphones Android - tels que Samsung ou Motorola et LG - l'image de marque de l'iPhone n'a pas été écornée.

Bénéfices en baisse

Mais tout n'est pas rose pour Apple. Son autre arme de séduction massive - l'iPad - s'en tire moins bien. La tablette tactile du géant de Cupertino (Californie) s'est écoulée à 14,6 millions d'unités contre 17 millions l'année précédente à la même période.

Les bénéfices sont également en baisse. Ils se situent à 6,9 milliards de dollars contre 8,8 milliards de dollars au troisième trimestre 2012. L'effet de la concurrence s'est aussi fait sentir sur la marge d'Apple. Afin de rester compétitif, la marque à la pomme a dû la réduire de six points.

Conscient que derrière les apparences d'un chiffre d'affaires en hausse, Apple montre quelques faiblesses, Tim Cook a assuré qu'il fallait s'attendre à plusieurs nouveautés à l'automne. Reste à savoir s'il s'agira simplement de nouveaux modèles de ses iPhone et iPad  ou si, comme la plupart des analystes l'espèrent, la marque à la pomme s'apprête à entrer sur un nouveau marché comme la télévision ou les montres connectées.

Première publication : 24/07/2013

  • TECHNOLOGIES

    Le "made in USA", nouveau front de la guerre Google vs Apple

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Malgré des bénéfices en recul, Apple récompense ses actionnaires

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Tim Cook est-il devenu le maillon faible d’Apple ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)