Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Ultime espoir de retrouver des rescapés du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

FRANCE

Brétigny : ouverture d'une information judicaire pour homicides involontaires

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2013

Le procureur de la République a décidé d'ouvrir une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge le 12 juillet. Six personnes sont mortes dans le déraillement du train.

Une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires a été ouverte après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) qui a fait six morts, le 12 juillet, a indiqué mercredi le procureur d'Evry, Eric Lallement.

"J'ai décidé d'ouvrir une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires", a déclaré le procureur de la République, lors d'une conférence de presse.

Un collège de trois juges d'instruction a donc été nommé pour enquêter, douze jours après le déraillement du train Intercités 3657 Paris-Limoges, le 12 juillet en gare de Brétigny-sur-Orge, à l'issue duquel six personnes ont trouvé la mort: deux passagers originaires du Limousin et quatre habitants de l'Essonne, qui se trouvaient sur le quai au moment du drame.

Comme l'avait annoncé la SNCF dès le lendemain du drame, une défaillance matérielle, celle du basculement d'une éclisse au coeur d'un aiguillage, "semble être à l'origine de la catastrophe", selon le procureur.

"Les recherches vont se concentrer sur les causes de l'absence, de la rupture et/ou du desserrage des écrous de cette éclisse", a précisé le magistrat.

La responsabilité du conducteur, tout comme l'hypothèse d'un acte de malveillance semblent être aujourd'hui écartées, selon M. Lallement. "A priori aujourd'hui, l'acte de malveillance est écarté", a-t-il ajouté.

"Le basculement de l'éclisse, à quoi est-il dû? Je n'ai pas aujourd'hui d'explication", a poursuivi le procureur.

AFP
 

Première publication : 24/07/2013

  • CATASTROPHE FERROVIAIRE

    Accident de train à Brétigny : la SNCF confirme la thèse d'une éclisse défaillante

    En savoir plus

  • CATASTROPHE FERROVIAIRE

    Accident de Brétigny : fin des opérations de sauvetage

    En savoir plus

  • CATASTROPHE FERROVIAIRE

    Accident de Brétigny : le bilan de six morts est définitif

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)