Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États-Unis, Cuba: "Somos todos americanos"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sanctions occidentales : "La Russie sortira renforcée", assure Lavrov

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Libye au cœur des discussions du Forum de Dakar

En savoir plus

SUR LE NET

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

En savoir plus

Afrique

Tunisie : les commanditaires du meurtre de Chokri Belaïd identifiés

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/07/2013

Selon le ministre conseiller du chef de gouvernement, les commanditaires de l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd, tué en février devant son domicile, ont été identifiés. Il n'a toutefois pas révélé leur identité.

Les commanditaires et les auteurs de l’assassinat de l’opposant tunisien Chokri Belaïd ont été identifiés. Nourredine B'hiri, ministre conseiller du chef de gouvernement Ali Larayedh, l’a affirmé, mercredi 24 juillet, à l’issue d’une réunion du conseil des ministres, sans toutefois divulguer l’identité des coupables.

Fin février, Ali Larayedh, alors ministre de l’Intérieur et actuellement Premier ministre, avait pointé du doigt un groupuscule islamiste radical, impliqué, selon lui, dans la mort de Chokri Belaïd, tué le 6 février par balles devant son domicile. L’homme était l’un des plus farouches critiques des islamistes d’Ennahda, le parti au pouvoir dans le pays.

Mi-avril, les autorités tunisiennes avaient publié les photos de cinq suspects. Un communiqué du ministère de l'Intérieur avait donné leur identité : Kamel El Gathgathi, 39 ans, Ahmed Rouissi, 46 ans, Salmane Marakchi, 30 ans, Marouane Ben Haj Salah, 33 ans et Ezzedine Abdelaoui, 38 ans.

Mercredi, le ministre conseiller du chef du gouvernement n’a pas précisé si ces personnes étaient celles qui ont été identifiées comme coupables par les autorités tunisiennes. Il a ajouté que les détails seraient révélés "bientôt" par le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou, sans donner de date.

L'assassinat, sans précédent en Tunisie, a choqué et provoqué une profonde crise politique qui a finalement conduit à la démission fin février du gouvernement de Hamadi Jebali et à la formation d'un nouveau cabinet dirigé par Ali Larayedh.

Avec dépêches

Première publication : 24/07/2013

  • TUNISIE

    Meurtre de Chokri Belaïd : Tunis diffuse les portraits de cinq suspects

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Meurtre de Chokri Belaïd : des milliers de manifestants à Tunis au 40e jour de deuil

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Meurtre de Chokri Belaïd : l'opposition tunisienne réclame une enquête de l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)