Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

EUROPE

Espagne : selon "El Pais", le train dépassait largement la vitesse autorisée

© AFP

Vidéo par Sandrine GOMES , Vanessa TSANGA TABI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2013

Selon le quotidien espagnol "El Pais", le conducteur du train qui a déraillé mercredi soir à Saint-Jacques-de-Compostelle aurait déclaré à la gare par radio que le train roulait à 190 km/h à l'entrée du virage, soit deux fois la vitesse autorisée.

Alors que le chef du gouvernement espagnol est attendu dans la matinée, au lendemain de la catastrophe ferroviaire qui a fait au moins 80 morts mercredi soir à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice, au nord-ouest de l'Espagne, la presse espagnole avance ce jeudi la thèse de la vitesse excessive. 

Selon le quotidien "El Pais", l’un des conducteurs du train, Francisco José Garzon, resté bloqué dans la cabine et communiquant par radio avec le chef de gare, a raconté, alors que personne ne savait encore le nombre de victimes de l’accident, ce qui s’était passé. Se plaignant de douleurs à l’épaule et aux côtes, il a expliqué qu’il ne pouvait pas sortir de la cabine.

"C'est la première fois qu'un accident concerne un TGV espagnol"

"Nous sommes des êtres humains ! Nous sommes des êtres humains", a-t-il répété. "J’espère qu’il n’y a pas de victimes parce qu’elles pèseront toujours sur ma conscience", a-t-il ajouté par voie de radio.

Virage extrêmement serré

Le conducteur a ensuite raconté, toujours selon "El Pais", que près de l'entrée en gare de Saint-Jacques-de-Compostelle, le train avait pris le virage de A Grandeira à 190 km/h. Quelques instants plus tard, il aurait même évoqué 200 km/h avant de revenir au chiffre de 190. Selon "El Pais", cette vitesse correspond à celle indiquée mercredi soir par des sources proches de l’enquête au quotidien espagnol.

Or sur cette zone de virage extrêmement serré, la vitesse réglementaire est de 80 km/h. Le conducteur n’a pas précisé pour quelle raison le train circulait au double de la vitesse autorisée ni pourquoi il n’a pas freiné suffisamment à l’entrée du virage. Depuis, il garde le silence.  "Une enquête est en cours et nous devons attendre" pour connaître les causes de l'accident, a pour sa part déclaré un porte-parole de la compagnie ferroviaire Renfe. "Nous connaîtrons sous peu la vitesse quand nous analyserons les boîtes noires du train" a-t-il ajouté.

Outre les 80 morts, le dernier bilan fait état de 143 blessés sur les 218 passagers et quatre employés du train reliant Madrid à Ferrol, à l'extrême nord-ouest de l'Espagne. Il s'agit de l'une des plus graves catastrophes ferroviaires qu'ait connue le pays.

Avec dépêches

Première publication : 25/07/2013

  • ESPAGNE

    Un train déraille à Saint-Jacques-de-Compostelle, au moins 80 morts

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    En images : déraillement d'un train à Saint-Jacques de Compostelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)