Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations: les dangers de l'interdiction

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La poudrière de Ghardaïa et solidarité interconfessionnelle à Bangui

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Eric Clapton - JJ Cale : l’hommage d’une légende à une autre

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Dominique Cerutti, directeur-général d'Euronext

En savoir plus

FOCUS

La surpêche de thon rouge contraint le Japon à l’action

En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

Economie

Le chômage espagnol baisse pour la première fois en deux ans

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2013

Première bonne nouvelle en deux ans sur le front de l'emploi en Espagne : le nombre de chômeurs a baissé, sur le dernier trimestre, de 225 200 personnes pour atteindre un taux de 26,26 %, selon les chiffres officiels publiés ce jeudi.

Quelque 225 200 chômeurs... en moins au dernier trimestre. C'est la première fois en deux ans que le chômage recule en Espagne. Il s'est établi, en avril, à 26,26 % de la population active, selon les données publiées, jeudi 25 juillet, par l'Institut national espagnol de la statistique (Ine).

"Si l'on compare l'évolution du chômage ce trimestre par rapport à celle du même trimestre des cinq années précédentes, il faut souligner que ce recul du chômage est le plus important constaté depuis 2008", a précisé l'Ine dans un communiqué.

Une bonne nouvelle sur le front de l'emploi due essentiellement aux nombreux contrats signés à la faveur de la saison touristique. Ce regain d'activité estivale a permis à l'Espagne de passer de justesse sous le seuil symbolique des 6 millions de chômeurs puisque le pays compte désormais 5 977 500 demandeurs d'emplois.

Reste que l'Espagne demeure le deuxième pays avec le plus fort taux de chômage dans la zone euro après la Grèce, qui comptait 26,9 % de demandeurs d'emploi en avril. Malgré cette amélioration, la situation reste particulièrement inquiétante pour les jeunes Espagnols. Le taux de chômage des moins de 25 ans s'élève en effet à 56,1 %.

Sortie de récession ?

Non seulement la situation de l'emploi s'est quelque peu améliorée, mais le conjoncture économique générale semble s'éclaircir. L'Espagne serait, ainsi, proche de sortir de la récession qui touche le pays depuis mi-2011. Le PIB n'a reculé que de 0,1 % au deuxième trimestre, d'après la Banque centrale d'Espagne.

Mais la situation reste précaire : "nous continuons de penser que l'idée que l'Espagne est à l'aube d'une reprise économique est bien trop optimiste", soulignait, mardi, l'analyste Ben May, de Capital Economics, dans une note.

Le Fonds monétaire international (FMI) et la Commission européenne continuent eux aussi de s'inquiéter pour l'Espagne : "les risques pour l'économie et par conséquent sur le secteur financier restent élevés", a mis en garde l'institution financière, car le pays doit encore équilibrer ses comptes, baisser les prix des logements et diminuer la dette privée.

Pour la Commission, "des risques persistent dans un contexte de chômage élevé, de contraction de l'activité, d'une dette privée en Espagne et envers l'extérieur toujours importante et d'une dette publique qui augmente rapidement".

Avec dépêches

Première publication : 25/07/2013

  • ESPAGNE

    Fortuna, le yacht de la discorde entre le roi Juan Carlos et des entrepreneurs des Baléares

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    À cause de la crise, Madrid supprime le tiers des liaisons ferroviaires

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Madrid : deux ans après, les Indignés sont de retour à la Puerta del Sol

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)