Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Culture FRANCE

L'actrice française Bernadette Lafont est décédée

© AFP | Bernadette Lafont avec Alain Chabat et Eric Lartigau en 2007

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2013

Star du grand et du petit écran, Bernadette Lafont a joué pour les plus grand réalisateurs français. Elle s'est éteinte à l'âge de 74 ans, jeudi matin, à Nîmes, sa ville natale.

L'actrice française Bernadette Lafont est décédée jeudi 25 juillet à l’hôpital de Nîmes, où elle avait été transportée après un malaise en début de semaine.

Le succès de cette star de la nouvelle vague ne s’était jamais démenti depuis les années 1950. Dans Paulette, son dernier film, elle campait une retraitée qui se met à vendre du cannabis pour joindre les deux bouts. Sorti en janvier, le film a attiré plus d'un million de spectateurs. Bernadette Lafont devait prochainement tourner Les vacances du petit Nicolas.
 
Brune sensuelle doté d'un incroyable bagout et d'une voix très particulière, Bernadette Lafont est devenue à la fin des années 50 l'égérie de la Nouvelle Vague, tournant notamment Le beau serge de Claude Chabrol, puis La fiancée du pirate de Nelly Kaplan, Une belle fille comme moi de François Truffaut ou encore La maman et la putain de Jean Eustache.
 
Bernadette lafont dans Le beau serge de Claude Chabrol
 
Actrice incontournable du cinéma français
 
Alternant films pointus et comédies plus ou moins anticonformistes, elle devient une actrice incontournable du cinéma français, de La Gueule de l'autre de Pierre Tchernia avec Michel Serrault et Jean Poiret en 1979 à L'Effrontée, de Claude Miller, avec Charlotte Gainsbourg en 1985, rôle pour lequel elle a obtenu le César du Meilleur second rôle féminin.
 
Couronnée également d'un César d'honneur en 2003 pour l'ensemble de sa carrière, qui compte plus d'une centaine de films, elle a rejoint plus récemment Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg pour Prête-moi ta main en 2006 ou La première étoile en 2009 de Lucien Jean-Baptiste.
 
Parallèlement au cinéma, Bernadette Lafont était aussi montée sur les planches à plusieurs reprises et avait joué dans de très nombreux téléfilms.

 

Avec dépêches

Première publication : 25/07/2013

COMMENTAIRE(S)