Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Moyen-orient

Le conflit en Syrie a fait plus de 100 000 morts, selon l'ONU

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2013

Le conflit qui secoue la Syrie depuis mars 2011 a fait plus de 100 000 morts, selon le dernier bilan rendu public par les Nations unies. Ban Ki-moon a appelé à redoubler d'efforts pour organiser une conférence de paix.


Le bilan ne cesse de s'alourdir en Syrie où le conflit perdure depuis plus de deux ans. Plus de 100 000 personnes sont mortes depuis la mi-mars 2011, a déclaré, jeudi 25 juillet, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui a appelé à de nouveaux efforts pour organiser une conférence de paix.

Ban Ki-moon et le secrétaire d'État américain, John Kerry, qui se rencontraient à l'ONU à New York, ont réaffirmé devant les journalistes avant leur réunion qu'il ne pouvait y avoir de solution militaire à ce conflit qui déchire la Syrie depuis 28 mois.

Alors que les rebelles syriens estiment le bilan à beaucoup plus de 100 000 morts, l'ONU s'est toujours montrée plus prudente dans son décompte.

"Il nous faut mettre fin à ce conflit et les actions violentes doivent cesser des deux côtés. Il est impératif de réunir une conférence de paix à Genève dès que possible", a ainsi déclaré le secrétaire général de l'ONU, qui aimerait voir cette conférence organisée en septembre.

"Il n'y a pas de solution militaire, il n'y a qu'une solution politique"

De leurs côtés, Washington et Moscou affirment poursuivent leurs efforts en vue d'organiser cette nouvelle conférence de paix internationale sur la Syrie, après une première tenue l'année passée qui avait entrepris de mettre en place un plan de transition.

"Il n'y a pas de solution militaire en Syrie, il n'y a qu'une solution politique", a redit, jeudi, John Kerry, qui s'était entretenu la veille avec son homologue russe, Sergueï Lavrov.

"Nous voulons toujours amener les deux parties à une conférence 'Genève 2', pour améliorer 'Genève 1', et nous ferons tout notre possible pour l'organiser dès que possible", a ajouté le secrétaire d'État américain.

Mais cette nouvelle réunion, qui devait initialement se tenir en juin, semble mort-née en raison des désaccords majeurs sur son objectif et ses participants, ainsi que de la poursuite de la guerre sur le terrain.

Avec dépêches



 

Première publication : 25/07/2013

  • SYRIE

    Les options militaires en Syrie présentées au Sénat américain

    En savoir plus

  • ARMEMENT

    Londres vend du matériel militaire à la Syrie et à l'Iran

    En savoir plus

  • SYRIE

    Rebelles syriens contre djihadistes : les forces anti-Assad se déchirent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)