Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Reportage : Pyongyang célèbre en grande pompe l'armistice de 1953

© France 24

Vidéo par James ANDRE , Nathalie TOURRET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2013

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a inauguré, jeudi, un cimetière dédié à la mémoire des morts de la guerre de Corée (1950-1953). Les envoyés spéciaux de FRANCE 24 ont assisté au lancement des commémorations célébrant l'armistice de 1953.

Deux jours avant le 60e anniversaire de la fin de la guerre de Corée, l’ambiance est au recueillement à Pyongyang. L’inauguration d’un cimetière à la gloire des morts du conflit fratricide de 1950-1953 a attiré les foules ce jeudi 25 juillet, rapporte l’envoyée spéciale de FRANCE 24 en Corée du Nord.

"Des milliers de personnes sont venues ce matin [jeudi] à pied depuis le centre de Pyongyang, qui est situé à une trentaine de minutes en voiture. Elles sont venues rendre hommage à leurs morts car beaucoup de ces personnes sont des membres des familles des soldats ou des civils portés disparus", commente Nathalie Tourret.

Près de 1,5 million de personnes ont perdu la vie dans la guerre qui a opposé la Corée du Nord communiste, soutenue par Pékin et Moscou, à la Corée du Sud capitaliste alliée des États-Unis et des puissances occidentales. L’armistice du 27 juillet 1953 a figé les positions des belligérants de part et d’autre du 38e parallèle, frontière approximative entre les deux Corées à la veille du conflit.

"L’amour de Kim Jong-un"

La Corée du Nord a invité les journalistes étrangers à venir couvrir le cycle de festivités pour marquer ce que le régime de Pyongyang considère comme une "victoire". Des célébrations grandioses sur lesquelles plane l’ombre du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, intronisé en décembre 2011 après la mort de son père Kim Jong-il.

"À travers l’inauguration de ce cimetière, je ressens l’amour que Kim Jong-un porte aux martyrs de la guerre", affirme ainsi un homme en costume cravate au micro de FRANCE 24. Nathalie Tourret rappelle que le cimetière a été inauguré par Kim Jong-un en personne. L’homme fort de la Corée du Nord est venu déposer une gerbe sur un monument aux morts représentant un canon de fusil et sa baïonnette dressée vers le ciel.

Le point d’orgue des cérémonies de célébration de l’armistice est prévu pour le samedi 27 juillet, avec un gigantesque défilé militaire dans la capitale nord-coréenne.

Première publication : 25/07/2013

  • TRAFIC D'ARMES

    Panama : Pyongyang affirme que les armes saisies sont légales

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD - ÉTATS-UNIS

    Pyongyang propose des négociations "à haut niveau" avec Washington

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Reprise du dialogue entre les deux Corées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)