Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Economie

L'action Facebook s'envole en Bourse dopée par de bons résultats financiers

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2013

L'action en Bourse de Facebook était en hausse de plus de 25 % à l'ouverture du Nasdaq, jeudi. Un net rebond dû essentiellement à l'augmentation des recettes publicitaires sur téléphones mobiles et tablettes tactiles.

L'action Facebook évoluait en hausse de plus de 25 %, jeudi 25 juillet, sur le Nasdaq. Le réseau social tire ainsi les fruits de l'annonce d'un bond de ses revenus grâce à une augmentation de la publicité sur les téléphones portables et les tablettes tactiles.

La quasi-totalité des analystes ont relevé leur projection quant à l'évolution à moyen terme du cours de l'action de Facebook. Un véritable retournement de situation : auparavant, ces mêmes observateurs émettaient de sérieux doutes sur les perspectives financières du réseau social qui semblait avoir du mal à tirer des bénéfices de l'explosion des ventes de smartphones.

La moitié du chiffre d'affaires

Facebook avait ainsi connu les pires affres à Wall Street où, il y a quelques mois, le cours de son action peinait à dépasser 20 dollars alors qu'elle s'élevait à 38 dollars lors de l'introduction en Bourse de la société fondée par Mark Zuckerberg en mai 2012.

L'optimisme retrouvé des investisseurs provient de la part de plus en plus importante de la publicité sur mobile qui représente désormais près de 50 % du chiffre d'affaires de Facebook, a annoncé Mark Zuckerberg, mercredi. Un chiffre d'affaires qui a quant à lui bondi de 53 % au deuxième trimestre, dépassant largement les attentes des analystes.

Certains experts pensent que ce n'est que le début du jackpot publicitaire mobile de Facebook. Les prochaines bonnes nouvelles pourraient provenir d'Instagram, l'application de partage de photos sur mobile rachetée par Facebook en avril 2012 pour 1 milliard de dollars. La société américaine de courtage en Bourse Jefferies juge ainsi qu'Instagram (130 millions d'utilisateurs) est prêt à accueillir, à son tour, des publicités.

Première publication : 25/07/2013

  • INTERNET

    Les dommages collatéraux de l'introduction en Bourse de Facebook

    En savoir plus

  • BOURSE

    Le Nasdaq paie le prix fort pour le fiasco de l'entrée en Bourse de Facebook

    En savoir plus

  • MARCHÉS

    Trois mois après son entrée en Bourse, Facebook perd près de la moitié de sa valeur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)