Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

FRANCE

Paris affirme détenir une preuve de vie des otages enlevés au Niger

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2013

Le président français François Hollande assure détenir des preuves de vie des quatre ressortissants français enlevés en septembre 2010 sur le site d'Areva à Arlit, au Niger.

Retenus au Niger depuis le 16 septembre 2010, date de leur enlèvement, les quatre otages français sont vivants. François Hollande a affirmé, jeudi 25 juillet, avoir des preuves qu'ils étaient en vie lors d'une conférence de presse à Ljubljana à l'issue d'un sommet européen consacré aux Balkans.

"Le président du Niger avait lui-même annoncé il y a quelques semaines qu'il avait des éléments" prouvant que ces otages étaient en vie. "Nous avons eu confirmation de ces éléments", a déclaré le président de la République française.

Le 16 septembre 2010, au Niger, Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret - sont enlevés à Arlit (nord), sur un site d'extraction d'uranium. Le groupe Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) a revendiqué le rapt.

Les quatre Français travaillaient pour le groupe nucléaire public Areva et son sous-traitant Satom.

Françoise Larribe, l'épouse de Daniel, capturée en même temps que lui, a été libérée en février 2011, ainsi que deux autres otages, un Togolais et un Malgache.

Avec dépêches

Première publication : 25/07/2013

  • INTERVIEW

    Pour le président nigérien, les otages français enlevés à Arlit "sont vivants"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Hollande affirme que Paris œuvre pour la libération des otages français au Sahel

    En savoir plus

  • FRANCE

    Otages au Niger : les familles se mobilisent pour les 1 000 jours de détention

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)