Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : La troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison Blanche

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attaques terroristes en Europe, quelles solutions face à la menace ?

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le vrai antidote contre l’EI, c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

Moyen-orient

Des dizaines de victimes dans une vague d’attentats en Irak

© AFP | Les attentats se multiplient sur les marchés depuis le début du ramadan.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2013

Des attaques ont de nouveau ensanglanté plusieurs villes du pays ce jeudi, illustrant l’aggravation constante des violences entre sunnites et chiites.

 

Au moins dix-sept personnes ont été tuées et 25 blessées jeudi soir dans des attentats à la bombe dans deux villes irakiennes, selon les bilans obtenus par l’AFP auprès des autorités locales.
 
L’agence Reuters a quant à elle dénombré 28 morts dans cinq attaques distinctes.
 
Lors du plus grave incident signalé par l’AFP, deux explosions survenues à 20H30 (17H30 GMT) dans la ville de Nawfel, au nord de Bagdad, ont fait 15 morts et 15 blessés.
 
Reuters signale que l’explosion d’une voiture piégée au centre de Muqdadiya, à 80 km au nord-est de Bagdad a tué 14 personnes, selon la police.
 
Les deux agences rapportent une autre explosion à Madaïn, au sud de la capitale, dans laquelle deux ou trois personnes ont péri et plusieurs ont été blessées dans un café.
 
Ces attentats se sont produits peu après l'iftar, le repas de rupture du jeûne de ramadan, au moment où les Irakiens sortent pour faire des achats ou s'attabler dans des cafés, selon des responsables.
 
Plusieurs fusillades ont également été signalées.
 
Plus de 700 personnes ont été tuées depuis le début juillet, notamment depuis le début du ramadan. Il s'agit du plus grand nombre de victimes enregistrées en un seul mois depuis plus d'un an.

Avec dépêches

 

Première publication : 25/07/2013

  • IRAK

    Chasse aux 500 détenus libérés par al-Qaïda à Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    Au moins 32 morts dans une série d'attentats coordonnés à Bagdad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)