Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

Afrique

Assassinat de l'opposant tunisien Mohamed Brahmi

© marsad.tn

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/11/2013

Le fondateur du Mouvement du peuple (gauche), Mohamed Brahmi, membre de l'Assemblée constituante, a été assassiné de plusieurs balles tirées devant son domicile. Il s'agit du deuxième assassinat d'un opposant en moins de six mois en Tunisie.

C’est le deuxième assassinat d’un responsable de l’opposition tunisienne en moins de six mois. Mohamed Brahmi, fondateur du Mouvement du peuple (Echaâb) et élu à l’Assemblée constituante tunisienne a été abattu, jeudi, devant son domicile à Tunis. Selon les médias locaux, cette figure de la gauche tunisienne a été atteint par 11 balles tirées à bout portant par deux individus circulant à moto.

L’information, révélée par la radio tunisienne Mosaïque FM et confirmée par le ministère de l’Intérieur, a choqué les Tunisiens qui craignent un nouvel assassinat politique. Le mode opératoire rappelle forcément l’assassinat de Chokri Belaïd, le 6 février dernier à Tunis. Le chef du Front populaire tunisien avait alors été assassiné par balles devant son domicile par des hommes présumés liés à la mouvance salafiste.

Né dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, le berceau de la révolution de 2011, Mohamed Brahmi s’était impliqué dans l’organisation des étudiants arabes progressistes et unionistes, puis dans le mouvement unioniste nassériste à partir de 2005. Arrêté deux fois sous l’ancien régime, en 1981 et 1986, Mohamed Brahmi avait créé son propre parti, le Mouvement du peuple, après la chute de Ben Ali.

Avec dépêches

Première publication : 25/07/2013

  • TUNISIE

    Tunisie : les commanditaires du meurtre de Chokri Belaïd identifiés

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Meurtre de Chokri Belaïd : Tunis diffuse les portraits de cinq suspects

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Meurtre de Chokri Belaïd : des milliers de manifestants à Tunis au 40e jour de deuil

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)