Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

EUROPE

Déraillement en Espagne : le conducteur du train refuse de répondre à la police

© AFP

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2013

Le conducteur du train qui a déraillé mercredi en Galice est toujours en garde à vue à l'hôpital où il est soigné. Mais il refuse de répondre à la police, qui cherche à savoir pourquoi le train roulait si vite au moment de l'accident.

Francisco José Garzón Amo, le conducteur du train qui a déraillé mercredi 25 juillet à l'entrée en gare de Saint-Jacques de Compostelle, n'a toujours pas parlé. Placé en garde à vue à l'hôpital où il est soigné depuis jeudi soir 20 h, il refuse de répondre aux questions de la police.

"La piste de l'erreur individuelle est privilégiée"

Les enquéteurs le soupçonnent d'avoir roulé trop vite : il avait lui-même reconnu, alors qu'il communiquait par radio avec la gare depuis sa cabine où il est resté coincé après le déraillement, avoir roulé à 190 km/h au lieu de 80 km/h à l'entrée du virage précédant la gare, soit deux fois la vitesse autorisée.

Le bilan définitif de cette catastrophe semble toujours un peu flou. Pendant la conférence de presse du chef de la police, le nombre de 78 corps retrouvés a été évoqué, alors que le bilan officiel s'élevait jusqu'à présent à 80 morts. Parmi les 72 cadavres identifiés, on dénombre plusieurs étrangers : un Français, un Algérien, un Mexicain et un Américain.

Âgé de 52 ans, le principal suspect travaille depuis 30 ans à la Renfe, la compagnie publique des chemins de fer espagnols, et depuis 2000 comme conducteur. Vendredi, de nombreux médias espagnols ont montré des captures d'écran de sa page Facebook, qui a été supprimée depuis, où l'homme se vantait de rouler à 200 km/h.

Mais l'erreur humaine pourrait ne pas être la seule en cause. L'enquête se concentre également sur de possibles lacunes dans le système de freinage. Comme l'atteste une vidéo de surveillance diffusée sur Internet jeudi, le train allait à une allure folle dans une courbe très dangereuse. Le train "a freiné trop tard", titrait vendredi le journal "El Pais". 

La vidéo de l'accident de train

 

Avec dépêches

Première publication : 26/07/2013

  • ACCIDENT FERROVIAIRE

    Déraillement en Espagne : sur Facebook, le conducteur se vantait d'aller vite

    En savoir plus

  • ACCIDENT FERROVIAIRE

    Espagne : selon "El Pais", le train dépassait largement la vitesse autorisée

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    En images : déraillement d'un train à Saint-Jacques de Compostelle

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)