Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates de l'occupation

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

Amériques

Disparues de Cleveland : Castro accepte 1000 ans de prison pour échapper à la peine de mort

© AFP

Vidéo par Marie NORMAND

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2013

Ariel Castro, accusé d'avoir séquestré et violé pendant une dizaine d'années trois jeunes femmes dans sa maison de Cleveland (nord), a passé un accord avec l'accusation, qui lui permet, s'il est validé par le juge, d'éviter la peine de mort.

Il ne rejoindra pas le couloir de la mort. Ariel Castro, accusé d'avoir séquestré et violé pendant une dizaine d'années trois jeunes femmes dans sa maison de Cleveland, dans l'Ohio, dans le nord des États-Unis, a accepté de plaider coupable après avoir passé un accord avec l'accusation prévoyant une peine de prison à vie, sans possibilité de libération anticipée, puisque assortie de 1000 ans de prison minimum.

"En vertu de la loi, un prisonnier condamné à une peine de prison sans possibilité de libération anticipée (...) restera en prison jusqu'à sa mort. Comprenez-vous cela ?", a demandé le juge à Ariel Castro, 53 ans, apparu en tenue orange de prisonnier au tribunal, portant de petites lunettes sur le nez et une épaisse barbe poivre et sel.

"Oui, votre honneur", lui a répondu l'ex-chauffeur de bus.

"Pensez-vous qu'il y ait une quelconque raison, un espoir, que vous sortiez de prison avant votre mort ?", a renchéri le juge. "Je ne le pense pas". "Vous ne sortirez pas, est-ce bien clair ?". "Oui".

Cet arrangement, qui lui permet donc d'éviter la peine capitale, est assorti d'une peine de sûreté de 1000 ans de prison.

L'ancien chauffeur de bus scolaire avait été arrêté le 6 mai après qu'une de ses captives, Amanda Berry, 27 ans, est parvenue à s'enfuir de la maison où elle était retenue avec deux autres jeunes femmes, Michelle Knight, 32 ans, et Gina DeJesus, 23 ans. Avec elles, vivait également la fille d'Amanda Berry, Jocelyn, six ans. Des analyses ADN ont confirmé que Castro était son père.

La révélation du calvaire subi par les trois jeunes femmes, enlevées successivement en 2002, 2003 et 2004, avait horrifié l'Amérique.

Le tortionnaire de 53 ans est poursuivi pour 977 chefs d'accusation dont kidnapping, viol et séquestration. Si l'accord passé entre Ariel Castro et l'accusation est validé par le juge, aucun procès n'aura lieu et ses victimes n'auront pas à témoigner.

Avec dépêches

Première publication : 26/07/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Ariel Castro, le tortionnaire de Cleveland, va plaider non coupable

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les trois Américaines kidnappées vivaient enchaînées

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le sauveur des trois Américaines kidnappées devient la nouvelle coqueluche du Web

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)