Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

FRANCE

DSK renvoyé en correctionnelle pour "proxénétisme aggravé"

© AFP | Dominique Strauss-Kahn à Paris en juin 2013.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/07/2013

L'ex-directeur du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn sera jugé devant un tribunal correctionnel qui devra déterminer s'il est ou non coupable d'avoir organisé des soirées avec des prostituées dans l'affaire dite du Carlton.

Dominique Strauss-Kahn a été renvoyé jeudi 25 juillet en correctionnelle pour "proxénétisme aggravé en réunion" dans l'affaire dite du Carlton.

Le procureur de Lille a annoncé le renvoi de l'ancien directeur général du Fonds monétaire international devant le tribunal dans un communiqué vendredi. Henri Leclerc, un des avocats de Strauss-Kahn, l’a confirmé.

"DSK", qui a bénéficié d'un abandon des poursuites dans l'affaire du Sofitel de New York, avait été mis en examen en mars 2012 pour "proxénétisme aggravé en bande organisée" dans cette affaire où 14 personnes ont été mises en examen.

Les enquêteurs ont cherché à déterminer s'il savait que les femmes rencontrées en Belgique, à Paris et à Washington étaient des prostituées, et s'il a pu être l'un des organisateurs des rendez-vous, ce qu'il a toujours démenti.

Le parquet avait requis un non-lieu et n’a pas précisé s'il ferait appel de la décision.

 

Avec dépêches

Première publication : 26/07/2013

  • FRANCE

    Affaire du Carlton : le parquet de Lille requiert un non-lieu en faveur de DSK

    En savoir plus

  • FRANCE

    Vidéo : "Je ne pense pas avoir de problème particulier avec les femmes", affirme DSK

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    DSK revient sur les images "terribles" de son arrestation à New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)