Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Italie : vaste coup de filet antimafia à Rome et en Calabre

© AFP

Vidéo par Mathilde AUVILLAIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2013

Une vaste opération policière en Italie a mené ce vendredi à l'arrestation de 115 membres de la mafia. Cinquante personnes ont été arrêtées à Rome et environ 65 membres de la Ndrangheta ont été arrêtés en Calabre, dans le sud du pays.

C'est la plus vaste opération policière jamais conduite en Italie qui a mené, vendredi 26 juillet, à l'arrestation de 115 personnes appartenant à la mafia. Il s'agit même de deux opérations,distinctes l'une de l'autre : "L'une contre un clan romain et l'autre contre les membres de la mafia calabraise", rapporte Mathilde Auvillain, correspondante FRANCE 24 à Rome.

Les moyens prévus ont été à hauteur du coup de filet : environ 500 policiers carabiniers ont été mobilisés, ainsi que des services spéciaux, un hélicoptère, une unité cynophile, et des patrouilles de la police maritime.

À Rome, environ 50 arrestations ont été menées. "Des hommes d'un clan qui contrôlait apparemment divers trafics sur le littoral du Latium", précise Mathilde Auvillain. En Calabre, dans le sud de l'Italie, 65 membres de la Ndrangheta ont été arrêtés, dont "des hommes politiques, des avocats, des médecins et des agents de la police pénitentiaire". "Certains suspects sont également accusés d'homicides dans une violente guerre des clans qui a eu lieu entre 2005 et 2011", précise la correspondante de FRANCE 24. 

Longue enquête

L'opération est l'aboutissement d'une longue enquête de la police à Rome qui a permis de suivre "toutes les étapes criminelles de l'organisation mafieuse" : de l'entrée d'un nouveau venu dans un clan aux accords entre chefs pour la répartition du territoire, en passant par les différentes réunions pour régler les problèmes nés de la gestion du territoire. Mais aussi la planification d'homicides "nécessaires pour garantir et maintenir la suprématie" sur certaines activités.

Selon la police, ont été ciblés des clans considérés comme "le saint des saints du crime romain et sicilien", comme les familles Fasciani, Triassi et D'Agati, "qui se répartissaient depuis des années les affaires criminelles, en particulier sur le littoral". "Depuis pratiquement 20 ans, les membres des clans Fasciani et Triassi ont mené leurs affaires à Rome, se répartissant le territoire dans une sorte de "pax mafiosa", au sein de laquelle chacun pouvait mener tranquillement ses trafics illicites", ont indiqué les enquêteurs.

Avec dépêches

Première publication : 26/07/2013

  • ITALIE

    Le chef du principal clan de la Camorra arrêté dans le sud du pays

    En savoir plus

  • EUROPE

    La crise fait les affaires du crime organisé

    En savoir plus

  • CRIMINALITÉ

    Vaste coup de filet en Allemagne et en Italie contre la mafia calabraise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)