Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

EUROPE

Italie : vaste coup de filet antimafia à Rome et en Calabre

© AFP

Vidéo par Mathilde AUVILLAIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2013

Une vaste opération policière en Italie a mené ce vendredi à l'arrestation de 115 membres de la mafia. Cinquante personnes ont été arrêtées à Rome et environ 65 membres de la Ndrangheta ont été arrêtés en Calabre, dans le sud du pays.

C'est la plus vaste opération policière jamais conduite en Italie qui a mené, vendredi 26 juillet, à l'arrestation de 115 personnes appartenant à la mafia. Il s'agit même de deux opérations,distinctes l'une de l'autre : "L'une contre un clan romain et l'autre contre les membres de la mafia calabraise", rapporte Mathilde Auvillain, correspondante FRANCE 24 à Rome.

Les moyens prévus ont été à hauteur du coup de filet : environ 500 policiers carabiniers ont été mobilisés, ainsi que des services spéciaux, un hélicoptère, une unité cynophile, et des patrouilles de la police maritime.

À Rome, environ 50 arrestations ont été menées. "Des hommes d'un clan qui contrôlait apparemment divers trafics sur le littoral du Latium", précise Mathilde Auvillain. En Calabre, dans le sud de l'Italie, 65 membres de la Ndrangheta ont été arrêtés, dont "des hommes politiques, des avocats, des médecins et des agents de la police pénitentiaire". "Certains suspects sont également accusés d'homicides dans une violente guerre des clans qui a eu lieu entre 2005 et 2011", précise la correspondante de FRANCE 24. 

Longue enquête

L'opération est l'aboutissement d'une longue enquête de la police à Rome qui a permis de suivre "toutes les étapes criminelles de l'organisation mafieuse" : de l'entrée d'un nouveau venu dans un clan aux accords entre chefs pour la répartition du territoire, en passant par les différentes réunions pour régler les problèmes nés de la gestion du territoire. Mais aussi la planification d'homicides "nécessaires pour garantir et maintenir la suprématie" sur certaines activités.

Selon la police, ont été ciblés des clans considérés comme "le saint des saints du crime romain et sicilien", comme les familles Fasciani, Triassi et D'Agati, "qui se répartissaient depuis des années les affaires criminelles, en particulier sur le littoral". "Depuis pratiquement 20 ans, les membres des clans Fasciani et Triassi ont mené leurs affaires à Rome, se répartissant le territoire dans une sorte de "pax mafiosa", au sein de laquelle chacun pouvait mener tranquillement ses trafics illicites", ont indiqué les enquêteurs.

Avec dépêches

Première publication : 26/07/2013

  • ITALIE

    Le chef du principal clan de la Camorra arrêté dans le sud du pays

    En savoir plus

  • EUROPE

    La crise fait les affaires du crime organisé

    En savoir plus

  • CRIMINALITÉ

    Vaste coup de filet en Allemagne et en Italie contre la mafia calabraise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)