Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Amériques

À Copacabana, le pape François a-t-il fait mieux que les Rolling Stones ?

© AFP

Vidéo par Inès OLHAGARAY , Julia SIEGER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2013

Le pape François a rassemblé près de 1,5 million de fidèles, jeudi soir à Copacabana, à Rio de Janeiro, pour son message de bienvenue aux Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ). Une performance qui rappelle, sous un autre registre, celle des Stones.

Deux icônes, deux registres. Le pape François, superstar de la parole du Christ, a rivalisé avec les Rolling Stones et leur "Sympathy for the devil" en rassemblant, jeudi 25 juillet au soir, des centaines de milliers de fans sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro.

Programme chargé pour François vendredi

François, pape infatigable qui épuise jusqu'à son entourage, a vendredi à Rio un marathon de rencontres: il doit confesser des jeunes, déjeuner avec d'autres, participer à un chemin de croix, et rencontrer de jeunes détenus, au cinquième jour de JMJ qui sont déjà un succès.

L'organisation des 28e Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) a estimé à 1,5 million le nombre de jeunes pèlerins ayant assisté au message de bienvenue du pape argentin à Copacabana. Hormis la traditionnelle fête de réveillon du Nouvel An carioca et ses magnifiques feux d'artifices sur l'océan, personne avant le Saint-Père n'avait rassemblé une telle foule à Copacabana.

Sauf, peut-être, le plus grand groupe de l'histoire du rock n'roll. Le 18 février 2006, les Rolling Stones avaient donné sur cette même plage en demi-lune le plus grand concert de leur fantastique carrière. Selon les sources plus ou moins fiables, entre 1 et 1,7 million de fans brésiliens et étrangers avaient vibré aux hymnes des mauvais garçons londoniens.

Au chapitre mise en scène, le Vatican et les Stones partagent certaines recettes : immenses podiums, écrans géants disséminés sur toute la plage afin que personne ne perde une miette du spectacle. Mais la comparaison s'arrête là : après la messe, quand le pape rentre se coucher dans sa résidence paisible sur les hauteurs de Rio, les Rolling Stones, eux, étaient hébergés au célèbre Copacabana Palace, où ils n'ont pas dû beaucoup fermer l'œil.

Avec dépêches

Première publication : 26/07/2013

  • ÉGLISE CATHOLIQUE

    À Rio, le pape François prend position contre la dépénalisation des drogues

    En savoir plus

  • ÉGLISE CATHOLIQUE

    La plage de Copacabana a accueilli la messe inaugurale des JMJ au Brésil

    En savoir plus

  • JOURNÉES DE LA JEUNESSE

    La visite du pape François au Brésil perturbée par des manifestations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)