Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

Afrique

L'opposant Mohamed Brahmi assassiné avec la même arme que Chokri Belaïd

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2013

D'après le ministère tunisien de l'Intérieur, un salafiste radical serait impliqué dans l'assassinat, jeudi, de l'opposant tunisien Mohamed Brahmi (photo). L'arme utilisée serait la même que pour le meurtre de Chokri Belaïd, le 6 février dernier.

Le ministre tunisien de l'Intérieur, Lofti ben Jeddou, a annoncé vendredi 27 juillet qu'un salafiste radical du nom de Boubaker Hakim, déjà recherché pour contrebande d'armes venant de la Libye voisine, était le principal suspect dans l'assassinat, ces cinq derniers mois, de deux opposants laïques de premier plan.

"La même arme automatique de calibre 9 mm qui a tué Chokri Belaïd a aussi tué Mohamed Brahmi", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Mohamed Brahmi, député de Sidi Bouzid, a été assassiné jeudi devant son domicile tunisois. Le 6 février, l'opposant Chokri Belaïd avait été assassiné de la même façon.

Funérailles nationales

La famille de Mohamed Brahmi a déclaré que ses funérailles auraient lieu samedi 27 juillet et qu'il serait inhumé près de la tombe de Chokri Belaïd, à Tunis. Le chef d’État Moncef Marzouki, a, quant à lui, demandé à l'armée d'organiser des funérailles nationales, a annoncé la présidence.

La chancelière allemande Angela Merkel a condamné vendredi le "lâche assassinat" de Mohamed Brahmi et demandé à ce que ses assassins et ceux de Belaïd soient rapidement traduits devant la justice.

Ces deux assassinats ont suscité une vive émotion en Tunisie, pays précurseur des "printemps arabes" de 2011 dirigé aujourd'hui par un gouvernement dominé par les islamistes d'Ennahda.

Appels à manifester

Les islamistes ont appelé au rassemblement après la prière du vendredi, tandis que l'opposition laïque veut manifester vendredi pour "renverser le gouvernement".

David Thomson, correspondant de FRANCE 24 à Tunis, soulignait toutefois en début d’après-midi que la foule était moins importante que lors des manifestations spontanées de jeudi.

"Pour le moment, la mobilisation n’est pas encore très forte : environ un millier de personnes sur l’avenue Bourguiba", a-t-il rapporté. Il a ajouté que de nombreux Tunisiens avaient accueilli la théorie du ministre de l’Intérieur avec scepticisme, se demandant comment une personne déjà activement recherchée pour un assassinat aurait pu en commettre un deuxième.

Avec dépêches

 

Première publication : 26/07/2013

  • TUNISIE

    Journée de grève générale en Tunisie après le meurtre de Mohamed Brahmi

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La Tunisie sous le choc après l'assassinat de l'opposant Mohamed Brahmi

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Tunisie : les commanditaires du meurtre de Chokri Belaïd identifiés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)