Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump interdit l'armée aux transgenres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sarraj : "Nous avons besoin de l'ONU pour organiser des élections en Libye"

En savoir plus

FOCUS

Discrimination positive au Brésil : des étudiants dénoncent des fraudes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Valérian", dernière superproduction de Besson, débarque en France

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

États-Unis : "le simulacre d'assurance maladie" au Sénat

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron réconcilie les Libyens"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

LE DÉBAT

Libye : vers une sortie de crise ? (partie 2)

En savoir plus

SPORT

Roger Federer, le début de la fin ?

© www.creditagricolesuisseopengstaad.ch

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/07/2013

Le Suisse Roger Federer a été éliminé dès le premier tour du tournoi sur terre battue de Gstaad par l'Allemand Daniel Brands (6-3, 6-4). Après son échec à Wimbledon, l'ancien numéro un mondial traverse une mauvaise passe.

Après son élimination surprise et douloureuse au deuxième tour de Wimbledon, en juin, Roger Federer avait décidé de participer à deux tournois ATP de moindre importance pour se remettre en confiance. Mais cette stratégie ne s’est pas avérée payante.

Déjà défait par l’Argentin Federico Delbonis (114e joueur mondial), la semaine dernière, en demi-finale du tournoi de Hambourg, le Suisse a chuté d’entrée jeudi 25 juillet lors de l’Open de Gstaad face à l’Allemand Daniel Brands (55e). L’ancien numéro un mondial a été balayé en à peine une heure (6-3, 6-4).

Celui que l’on surnomme "le maître" enchaîne cette année les contre-performances. Il n’a pour l’instant remporté qu’un seul tournoi en 2013, à Halle, en Allemagne. Pour le joueur, cette nouvelle déconvenue s’explique par une blessure qui le fragilise depuis plusieurs jours.

"J’ai des problèmes sérieux au dos, je devais prendre des anti-inflammatoires la semaine dernière à Hambourg à cause de la douleur, a-t-il expliqué en conférence de presse. Je savais en abordant ce match que cela allait être difficile, j’ai décidé de jouer ce match juste avant le début de l’échauffement, cela se jouait à peu de choses pour que je déclare forfait."

Un problème de raquette ?

Plusieurs spécialistes du tennis s’interrogent également sur le matériel de Roger Federer. Le Suisse teste en effet en ce moment une nouvelle raquette au tamis plus large.

Interrogé à ce sujet, le "roi Roger" n’a pas semblé convaincu par cette explication : "Honnêtement, je ne sais pas quoi en penser pour l’instant. Le plus important est de guérir mon dos".

Handicapé par cette blessure, le joueur pourrait ainsi faire l’impasse sur la Coupe Rogers, organisé à Montréal la semaine prochaine. Cette compétition devait être le point de départ de sa préparation avant le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison, l’US Open, qui débute le 26 août.

À bientôt 32 ans (le 8 août prochain), le recordman de titres en Grand Chelem (17) est loin de son meilleur niveau. Relégué à la cinquième place du classement ATP, sa pire position depuis 2003, il ne semble même plus faire peur à ses adversaires. Il n’a battu cette saison qu’un seul membre du Top 10, le Français Jo-Wilfried Tsonga à l’Open d’Australie.

Comme le souligne le journal suisse "Le Matin", la question de l’avenir du joueur et de sa possible retraite est désormais posée : "Un fait est incontestable : elle a dévoilé toutes les limites d’un joueur désormais en panne de confiance. Ce détour vers les hauteurs de Gstaad devait le remettre sur le droit chemin. Il l’enfonce encore plus dans la crise".


 

Première publication : 26/07/2013

  • TENNIS

    Roger Federer tombe de son trône à Wimbledon

    En savoir plus

  • TENNIS - ENTRETIEN

    "Roger Federer ne finira pas dans le top 3 cette saison"

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roland-Garros : Tsonga balaie Federer et se hisse en demi-finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)