Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a éxécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

EUROPE

En Italie, la ministre noire Cécile Kyenge victime d'un nouvel acte raciste

© AFP

Dernière modification : 27/07/2013

Un homme a jeté des bananes sur Cécile Kyenge alors qu'elle prononçait un discours samedi à Cervia. La ministre, née en RDC, est régulièrement la cible de commentaires racistes. Il y a deux semaines, un député l'a traitée d'orang-outan.

La ministre italienne de l’Intégration, Cecile Kyenge, a une nouvelle fois été la cible d’un acte raciste lorsqu’un spectateur a lancé des bananes en direction de l’estrade sur laquelle elle prononçait un discours à Cervia dans le centre de l’Italie.

Née en République démocratique du Congo, Cecile Kyenge est la première ministre noire italienne et l’objet de commentaires racistes récurrents depuis sa nomination en avril.

Des militants du groupe d’extrême droite Forza Nuova (Force nouvelle) ont déposé des mannequins couverts de sang factice lors de ce rassemblement.

Ils entendaient protester contre la proposition de la ministre d’accorder la nationalité italienne à toute personne née dans le pays.

Un tract accompagnant les mannequins affirmait "l’immigration tue", un slogan déjà employé par Forza Nuova faisant référence à des crimes commis par des immigrants.

Un spectateur a lancé des bananes en direction de l’estrade sur laquelle s’exprimait la ministre, manquant sa cible.

Sur son compte Twitter, Cecile Kyenge a qualifié ce geste de "triste" et a jugé qu’il s’agissait d’un gaspillage de nourriture à un moment où le pays connaît une crise économique.

Il y a deux semaines, le vice-président du Sénat et membre de la Ligue du Nord (populiste), Roberto Calderoli, avait comparé la jeune femme à un "orang-outan".

REUTERS

 

Première publication : 27/07/2013

  • ITALIE

    Cécile Kyenge, ministre noire italienne en croisade contre le "racisme institutionnel"

    En savoir plus

  • ITALIE

    Une élue de la Ligue du Nord appelle au viol de Cécile Kyenge, ministre noire

    En savoir plus

  • ITALIE

    La première femme ministre noire d'Italie fait face aux insultes racistes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)