Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les pro-russes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Moyen-orient

Libération d'un photographe franco-américain détenu par une milice en Syrie

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2013

Jonathan Alpeyrie, un photographe franco-américain, a été libéré et est rentré le 24 juillet à Paris. Il avait été enlevé le 29 avril en Syrie par une milice. Le Quai d’Orsay n'a pas souhaité divulguer de détails sur les conditions de sa libération.

Le photographe franco-américain Jonathan Alpeyrie a été enlevé fin avril par une "milice" en Syrie où il a passé 81 jours en captivité avant d'être libéré, a indiqué samedi son agence Polaris images dont le siège est à New York.

Jonathan Alpeyrie était arrivé mercredi à Paris, selon le ministère français des Affaires étrangères qui n'avait pas souhaité divulguer de détails sur les circonstances de son enlèvement et sur les conditions de sa libération.

Selon Polaris images, le photographe s'est rendu en avril dans la région de Yabroud, au nord de Damas, où "il couvrait depuis dix jours les bombardements des villages de la région par l'aviation et l'artillerie" de l'armée de Bachar al-Assad.

"Il a été enlevé le 29 avril par une milice syrienne", indique Polaris images dans un communiqué sans plus de précisions. Le terme de "milice" peut désigner un groupe rebelle ou un groupe pro-Assad, à l'instar des shabihas, les très redoutés nervis du régime syrien. "Tout son équipement et ses effets lui ont été retirés", ajoute Polaris.

"Le 20 juillet, après 81 jours de captivité, Alpeyrie a été libéré, conduit au Liban, et il est enfin arrivé à Paris cette semaine", souligne l'agence de photographie.

Contactés par l'AFP, Jonathan Alpeyrie et le patron de Polaris images, Jean-Pierre Pappis, n'ont pas souhaité répondre aux questions sur les conditions de la captivité et de la libération du photographe.

Né en 1979, M. Alpeyrie a travaillé dans plusieurs zones de conflit, selon son site personnel. La nouvelle de sa détention en Syrie n'était pas connue. Il arrive régulièrement que famille, employeur et autorités du pays d'un journaliste disparu ou enlevé taisent sa captivité pour faciliter sa libération. C'est notamment le cas en Syrie ou en Afghanistan.

En avril, deux Français retenus en otage avaient ainsi été libérés. Pierre Borghi, 29 ans, détenu pendant plus de quatre mois et ancien employé de l'ONG française Solidarités International, avait retrouvé la liberté le jour-même où un autre Français, salarié de l'ONG Acted, kidnappé le 27 janvier en plein centre de Kaboul, avait été libéré dans des circonstances inconnues. Leur captivité avait été tenue secrète par les autorités françaises.

Selon l'organisation de défense de la liberté de la presse Reporters sans frontières (RSF), une quinzaine de journalistes étrangers sont portés disparus ou ont été enlevés en Syrie.

Deux journalistes français, Didier François, grand reporter à la radio Europe 1, et Edouard Elias, un photographe indépendant missionné par la radio, ont disparu en Syrie en juin. Un photographe polonais, Marcin Suder, a été enlevé mercredi par des hommes armés dans le nord-ouest du pays. Depuis le 15 mars 2011, au moins 24 journalistes et 60 citoyens-journalistes ont été tués par les forces du régime ou de l'opposition, alors qu'ils couvraient le conflit syrien, rappelle RSF.

AFP

Première publication : 27/07/2013

  • SYRIE

    Les options militaires en Syrie présentées au Sénat américain

    En savoir plus

  • ARMEMENT

    Londres vend du matériel militaire à la Syrie et à l'Iran

    En savoir plus

  • SYRIE

    Rebelles syriens contre djihadistes : les forces anti-Assad se déchirent

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)