Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

asie

Législatives au Cambodge : le parti au pouvoir revendique la victoire

© AFP

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/07/2013

Sans attendre les résultats officiels, le parti du Premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis 1985, a revendiqué la victoire aux élections législatives. L'opposition dénonce des fraudes.

Le parti majoritaire au Cambodge a revendiqué dimanche la victoire aux législatives, anticipant les résultats officiels pour annoncer le maintien au pouvoir du Premier ministre Hun Sen, homme fort du pays depuis 1985.

"Nous pouvons dire que nous avons gagné les élections", a déclaré à l'AFP le porte-parole du Parti du peuple cambodgien (CPP) Khieu Kanharith, estimant que ce parti avait probablement obtenu 68 sièges et que 55 iraient à ses adversaires.

Soulignant que de petites évolutions pourraient survenir d'ici à l'annonce officielle des résultats, il a toutefois affirmé que son parti serait vainqueur dans tous les cas de figure.

Peu auparavant, l'opposition avait proclamé sa victoire, puis s'était piteusement rétractée, se contentant de remercier les Cambodgiens d'être allés voter, sans donner de résultats.

S'ils étaient confirmés, ces chiffres constitueraient un bon score pour le Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP). En 2008, le CPP d'Hun Sen avait en effet remporté 90 des 123 sièges. Il verrait donc son emprise sur le parlement s'affaiblir même s'il conserverait la majorité absolue.

Environ 9,6 millions de personnes étaient appelées à voter dans 19.000 bureaux de vote. Une journée très vite marquée, comme pendant toute la campagne, par les accusations de tricheries visant le gouvernement.

Après presque 30 ans au sommet du pouvoir, Hun Sen n'a même pas pris la peine de faire campagne.

L'opposition voulait quant à elle croire en ses chances après le retour de son leader Sam Rainsy, qui vivait en exil en France depuis 2009 pour échapper à des condamnations qu'il juge politiques. Gracié par le roi, il est rentré il y a dix jours, sans obtenir l'autorisation de briguer un siège.

AFP

Première publication : 28/07/2013

  • CAMBODGE

    De retour d'exil, le chef de l'opposition cambodgienne est accueilli en héros

    En savoir plus

  • CAMBODGE

    L'opposant cambodgien exilé en France, Sam Rainsy, rentre à Phnom Penh

    En savoir plus

  • CAMBODGE

    L'opposant cambodgien en exil Sam Rainsy a été gracié

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)