Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Sports

Lewis Hamilton offre le Grand Prix de Hongrie à Mercedes

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/07/2013

Le Britannique Lewis Hamilton a remporté dimanche en Hongrie sa première victoire en Grand Prix de Formule 1 depuis son changement d'écurie en fin de saison dernière en devançant le Finlandais Kimi Räikkönen et l'Allemand Sebastian Vettel.

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Hongrie, 10e manche de la saison de Formule 1, dimanche sur le Hungaroring, devant le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus-Renault) et l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault).

C'est la 22e victoire de Hamilton en F1, mais la première chez Mercedes du champion du monde 2008, qui avait débuté sa carrière chez McLaren.

Parti en pole position, Hamilton a fait une course parfaite, de bout en bout, interrompue par trois arrêts pour changer de pneus, alors que Räikkönen a réussi à aller au bout en ne faisant que deux arrêts, et a résisté de belle manière, dans les derniers tours, aux attaques de Vettel

"La course va être très dure, nous ne pourrons pas gagner car nous usons trop nos pneus", avait dit et répété le Britannique samedi, afin de cacher son jeu.

Le Britannique égale Michael Schumacher, le septuple champion du monde allemand, qui avait lui aussi réussi à gagner quatre fois en Hongrie. Il ouvre son palmarès chez Mercedes, alors que son coéquipier Nico Rosberg a déjà gagné deux fois cette saison.

Vettel reste en tête du championnat du monde mais Räikkönen prend la 2e place provisoire, pour un petit point, à Fernando Alonso (Ferrari), qui n'a pu terminer que 5e, derrière Mark Webber (Red Bull) et devant Romain Grosjean (Lotus).

AFP

Première publication : 28/07/2013

  • JUSTICE

    Le patron de la F1, Bernie Ecclestone, jugé pour corruption en Allemagne

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Grand prix d'Allemagne : victoire de Sebastian Vettel

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Nico Rosberg s'impose à Silverstone

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)