Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 29/07/2013

"On ne se méfie jamais assez des bonnes femmes"

© France 24

Presse internationale, lundi 29 juillet. Au menu de la presse internationale ce matin, la reprise des négociations de paix entre Palestiniens et Israéliens, les violences entre islamistes et forces de l’ordre en Egypte, la présidentielle au Mali, et des histoires de maîtresses revanchardes en Chine.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la décision du gouvernement israélien de libérer 104  détenus arabes pour faciliter la reprise des négociations de paix avec les Palestiniens.
 
Ces négociations étaient gelées depuis 2010. Le feu vert accordé par Israël à ces libérations était considéré par les Palestiniens comme une condition importante pour que les discussions reprennent. Mais, écrit le Yediot Aharonot, la vraie condition pour qu’un vrai dialogue s’instaure, serait ailleurs, dans l’existence d’un pouvoir palestinien unique et légitime, de sociétés et d'Etats arabes qui acceptent réellement le concept de paix, et d’une communauté internationale qui cesse de diaboliser Israël. Certes, affirme le journal, les questions des frontières, des Palestiniens réfugiés dans les pays arabes, ou encore le statut de Jérusalem doivent être réglées, et réglées de façon claire pour qu’un accord puisse être établi de façon pérenne. Mais ces points seront les résultats de la paix, et non des préalables à la paix.
 
Plus pessimiste encore, The Palestine Chronicle parle de retour à un "processus de paix" qui n’a jamais existé. Le site britannique rappelle que le gel des négociations est lié au refus de Netanyahou de stopper l’implantation de nouvelles colonies sur les territoires palestiniens, et que ces nouvelles occupations se poursuivent en Cisjordanie. Les Etats-Unis, estime The Palestine Chronicle, cherchent surtout, avec la médiation de John Kerry, à restaurer leur image à peu de frais en vendant une hypothétique avancée dans les pourparlers. Netanyahou, lui, veut amadouer des pays européens de moins en moins enclins à le soutenir. Quant à l’Autorité palestinienne, soutenue financièrement par les Etats-Unis, elle se doit de donner quelques gages de bonne volonté à ses donateurs - l’histoire d’un jeu de dupes dont chacun espère sortir à bon compte: une photo fixant l’instant d’un sourire et d’une poignée de mains.
 
 
 
Au Mali, le scrutin présidentiel s’est déroulé, lui, sans incidents - un vote dans le calme, à la participation massive, et salué par la presse africaine. L’Observateur Paalga fait part de son enthousiasme: "Exit les appréhensions et les demandes de report ! Envolés les doutes et les calculs politiciens !".
 
Sans transition et pour terminer, un petit coup d’œil à notre rubrique "nous les femmes", dite aussi "la vengeance est un plat qui se mange froid" - à lire ce matin du côté de The Independent, des histoires de dommages collatéraux et sentimentaux en Chine.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/06/2018 Hélène FRADE

"Donald Trump contraint de reculer sur les familles de sans-papiers"

Dans la presse, ce jeudi 21 juin, la rencontre entre le président sud-soudanais et le chef rebelle Riek Machar, une première depuis deux ans. La bataille pour prendre l’aéroport...

En savoir plus

21/06/2018 Hélène FRADE

"Play it again, Cristiano Ronaldo"

A la une de la presse, ce jeudi 21 juin, le revirement de Donald Trump sur la séparations de familles sans-papiers aux Etats-Unis. La pénalisation de l’aide aux clandestins en...

En savoir plus

20/06/2018 Hélène FRADE

"Erdogan va-t-il desserrer son étau?"

Dans la presse, ce mercredi 20 juin, la décision des États-Unis de quitter le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Un plaidoyer en faveur des migrants et des réfugiés. Les...

En savoir plus

20/06/2018 Hélène FRADE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

A la une de la presse, ce mercredi 20 juin, la journée mondiale des réfugiés, dont le nombre atteint un niveau inédit depuis la Seconde guerre mondiale – en plein essor des...

En savoir plus

19/06/2018 Hélène FRADE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

Dans la presse, ce mardi 19 juin, le tollé provoqué par le durcissement de la politique migratoire de l’Administration Trump. Les restes dictateur Franco bientôt exhumés à Valle...

En savoir plus