Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Afrique

Qui est le salafiste français suspecté du meurtre de Mohamed Brahmi ?

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/11/2013

Le tueur présumé de l'opposant tunisien Mohamed Brahmi est un salafiste franco-tunisien bien connu des services de police français pour son rôle, en 2003, dans le recrutement de jeunes Parisiens d'origine étrangère souhaitant aller combattre en Irak.

En Tunisie, le suspect numéro un dans l’assassinat de l’opposant Mohamed Brahmi est un franco-tunisien de 30 ans bien connu des services de police français. Vingt-quatre heures après l’assassinat, le gouvernement tunisien accusait Boubakeur Hakim, un salafiste radical qui est né et a grandi dans le XIXe arrondissement de Paris, d'être la personne qui aurait tiré à 14 reprises sur le député de gauche.

Le suspect, déjà recherché pour contrebande d’armes avec la Libye, serait également impliqué dans l’assassinat d’une autre figure de l’opposition tunisienne en février 2013. "La même arme automatique de calibre 9mm qui a tué Chokri Belaïd a aussi tué Mohamed Brahmi", a ainsi déclaré le 26 juillet le ministre tunisien de l’Intérieur, Lotfi ben Jeddou, en précisant que ses services avaient identifié au total 14 suspects salafistes dans l’assassinat de Belaïd, dont huit seraient impliqués dans celui de Brahmi.

Filière irakienne des Buttes-Chaumont

Repéré dès 2003 par les services de renseignements français lors des manifestations contre la guerre en Irak, Boubakeur Hakim s’est illustré comme l’un des responsables de la "filière des Buttes-Chaumont" - nommée d’après un parc du XIXe arrondissement de Paris – qui recrutait et facilitait le voyage de jeunes Parisiens d’origine étrangère souhaitant combattre les forces américaines en Irak.

Un engagement qui a coûté la vie à son frère, Redouane Hakim, tué en juillet 2004 à Falloujah. Boubakeur Hakim a quant à lui été intercepté la même année par la police syrienne alors qu’il tentait de pénétrer en Irak. Extradé vers la France en 2005, le Franco-Tunisien est condamné à sept ans de prison en 2008 pour son rôle de "combattant" et de "superviseur" dans l’organisation de cette filière djihadiste. Libéré en janvier 2011, Boubakeur Hakim n’est réapparu sur les radars de la justice tunisienne qu’en février 2013 dans une affaire de contrebande d’armes avec la Libye.

Avec dépêches

Première publication : 29/07/2013

  • TUNISIE

    Non-lieu pour Amina, la Femen jugée pour "avoir dénoncé la torture en prison"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Aux funérailles de Mohamed Brahmi, la foule scande "nous te vengerons"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Après l'assassinat de Mohamed Brahmi, la Tunisie face au spectre égyptien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)