Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

Afrique

Reportage : en Egypte, la Troisième voie veut faire entendre sa voix

© AFP

Vidéo par Hicham EZZAT , Gallagher FENWICK

Texte par Gallagher FENWICK

Dernière modification : 04/10/2013

Dans un pays qui sombre dans la confrontation entre les pro et les anti-Morsi, de plus en plus d'Égyptiens ont du mal à choisir leur camp. Un mouvement politique, la Troisième voie, a été créé pour réclamer une alternative. Reportage.

Quatre semaines après la destitution du président Mohamed Morsi, l'Égypte se retrouve divisée entre deux camps - l'armée d'un côté et les Frères musulmans de l'autre - qui ne désarment pas. Face à cette impasse politique, de plus en plus d'Égyptiens ne se reconnaissent plus dans cette société bipolaire. Ils ont donc choisi de créer le mouvement Troisième voie pour se faire entendre.

Ce mouvement politique est une tentative de mettre fin à "la polarisation de la société égyptienne qui est divisée entre ceux de la place Tahrir et ceux de la mosquée Rabaa Al-Adawyia", explique un des activistes, Firas Mokhtar, lors d'un rassemblement le 28 juillet. 

"Une alternative au sang !"

La mobilisation est loin d'être aussi importante que pour les deux principaux camps. "Certes, nous ne sommes que quelques-uns ce soir mais peut-être allons nous inspirer d'autres personnes qui vont reprendre nos idées ailleurs", explique Samia Jahin, une autre membre de Troisième voie. "Tout ce que nous essayons de faire, c'est de disséminer notre message : il y a une troisième voie. Il y a une alternative au sang !", ajoute-t-elle.

Première publication : 29/07/2013

  • ÉGYPTE

    Impasse entre l'armée égyptienne et les islamistes, Ashton se rend au Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : la répression contre les Frères musulmans tourne au bain de sang

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : le gouvernement impute la responsabilité des violences aux islamistes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)