Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Afrique

Libye : Benghazi sous tension depuis le meurtre de l'un des fers de lance de la révolution

© AFP | La violence croît à Benghazi depuis plusieurs jours.

Vidéo par Peggy BRUGUIÈRE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/07/2013

Explosions, affrontements, manifestations : la ville de Benghazi, berceau en 2011 de la révolution qui a renversé Mouammar Kadhafi, a sombré dans la violence depuis l'assassinat vendredi du militant politique anti-islamiste Abdessalem al-Mesmari.

La ville de Benghazi, d'où était partie la révolution libyenne début 2011 dans l'est du pays, semble entraînée dans une spirale de violences depuis l'assassinat le 26 juillet du militant politique anti-islamiste Abdessalem al-Mesmari, qui avait été l'un des fers de lance de la révolution contre Mouammar Kadhafi.

Des combats ont éclaté dans la ville dans la nuit du 28 au 29 juillet entre des assaillants armés et des militaires postés dans le quartier du palais de justice. Contacté par l'agence Reuters, Mohammed al Hijazy, porte-parole des opérations de sécurité à Benghazi, a déclaré : "Les affrontements ont éclaté entre les forces spéciales de l'armée et un groupe armé inconnu. Au moins un soldat a été tué. Les forces spéciales ont à présent repris le contrôle."

Les soldats attaqués montaient la garde sur les lieux d'un double attentat survenu plus tôt le 28 au soir. Quarante-trois personnes ont été blessées dans les explosions, rapporte l'agence officielle Lana, qui cite le ministre de la Santé.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés peu après dans les rues de la ville. Ils ont renvoyé dos à dos les islamistes, qu'ils accusent d'avoir assassiné Abdessalem al-Mesmari pour ses idées, et le gouvernement auquel ils reprochent de ne rien faire contre la violence.

Évasion de plus de 1 000 prisonniers

Ces nouveaux incidents interviennent au lendemain d'une violente mutinerie dans la prison de la ville, au cours de laquelle plus de 1 000 prisonniers se sont évadés samedi.

Mais les derniers troubles qui agitent la capitale de la Cyrénaïque semblent bien avoir été déclenchés par la mort d'Abdessalem al-Mesmari. Cet avocat, tué par balles à sa sortie d'une mosquée, était parmi les premiers militants ayant participé aux manifestations contre le régime du dictateur déchu Mouammar Kadhafi, en février 2011. Il avait participé à la création de la "Coalition du 17 février", bras politique de la rébellion, avant que le Conseil national de transition (CNT) ne prenne la relève.

Après la révolution, il s'était opposé aux Frères musulmans, les accusant de vouloir prendre le pouvoir malgré le rejet de la population. Il s'était déclaré également opposé à une loi bannissant de la vie politique les anciens collaborateurs du régime de Mouammar Kadhafi, adoptée en mai dernier sous la pression de milices pro-islamistes. "À ceux qui menacent de recourir à la violence ou l'assassinat en raison de nos opinions patriotiques, nous disons: nous vous vaincrons avec notre militantisme pacifique", écrivait-t-il récemment.

Le Premier ministre Ali Zeidan a promis de remanier son gouvernement étant donné la situation "urgente" du pays. Il a déjà limogé son ministre de la Défense fin juin en raison de la détérioration de la sécurité en Libye.

Avec dépêches

Première publication : 29/07/2013

  • LIBYE

    En Libye, la colère gronde contre les partis politiques après une série d'assassinats

    En savoir plus

  • LIBYE

    "Des balles ont traversé notre véhicule", raconte le consul de France à Benghazi

    En savoir plus

  • LIBYE

    Violents combats à Benghazi, au moins six soldats libyens tués

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)