Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un sous-traitant d'Apple accusé d'exploiter ses employés en Chine

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/07/2013

Pegatron, sous-traitant taïwanais d'Apple, ne respecte pas le droit du travail dans ses usines chinoises, révèle l'ONG China Labor Watch. Emploi de mineurs et heures supplémentaires non rémunérées, entre autres infractions, ont été relevés.

China Labor Watch (CLB), une ONG spécialisée dans le droit du travail, a rendu public lundi 29 juillet un rapport sur les conditions de travail dans trois usines chinoises de la compagnie taïwanaise Pegatron, sous-traitant d’Apple. Cette organisation, dont l’enquête a nécessité près de 200 entretiens avec des salariés de Pegatron et des enquêteurs, a relevé de nombreuses infractions au droit du travail.

Ce n'est pas la première fois qu'Apple est la cible de critiques circonstanciées sur les conditions de travail chez ses sous-traitants en Chine, la majorité de ces reproches ayant visé ces dernières années la firme taïwanaise Foxconn, théâtre notamment d'une vague de suicides en 2010.

Près de 70 heures par semaine

Pegatron, qui assemble des iPad et des iPhone dans ses usines chinoises de Shanghai et Suzhou, oblige ses salariés à effectuer des heures supplémentaires non rémunérées en période de production chargée, écrit CLB, dont le siège est à New York. Selon l'organisation, les 70 000 employés des trois sites de production de Pegatron en Chine travaillent en moyenne 66, 67 et 69 heures par semaine. De "nombreux" travailleurs de ces usines sont âgés de moins de 18 ans, certains étant recrutés en tant que stagiaires, ajoute l'ONG américaine.

Sur son site internet, Apple affirme exiger de ses fournisseurs en Chine une durée maximum de travail de 60 heures hebdomadaires ainsi que des heures supplémentaires facultatives. Le fabricant de l'iPhone et de l'iPad interdit le recours à des mineurs sur les chaînes de production.

Apple promet une enquête et des dédommagements

Le groupe taïwanais a répondu dans un communiqué qu’il allait enquêter sur la question et prendrait immédiatement des mesures pour corriger ces violations si elles s’avèrent exactes. Dans un communiqué, Apple a déclaré avoir mené quinze audits dans les usines de cet important sous-traitant depuis 2007 pour s’assurer des bonnes conditions de travail des salariés.

Le groupe américain a assuré qu'il allait "sur le champ" enquêter sur les affirmations contenues dans le rapport de China Labor Watch, en précisant avoir "pris connaissance pour la première fois" de ces accusations. "Si nos audits montrent que les ouvriers sont sous-payés ou n’ont pas pu obtenir de dédommagement pour les heures travaillées effectuées, nous demanderons à Pegatron de les rembourser intégralement", a-t-il ajouté.

Avec dépêches

Première publication : 30/07/2013

  • TECHNOLOGIES

    Apple plus dépendant que jamais de ses iPhone

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple ouvre une enquête en Chine après la mort d'une utilisatrice d'iPhone

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Le "made in USA", nouveau front de la guerre Google vs Apple

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)