Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Asie - pacifique

Chine : l'empoisonneur aux raviolis devant ses juges

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2013

Un Chinois accusé d'avoir empoisonné, en 2008, des raviolis destinés au marché japonais comparaît devant la justice. À l'époque, son acte de malveillance avait provoqué l'intoxication de dix Japonais ainsi que de vives tensions entre Tokyo et Pékin.

Un homme a comparu mardi devant un tribunal du nord de la Chine, accusé d'avoir empoisonné des raviolis surgelés à destination du Japon, une affaire remontant à 2008 qui avait tendu les relations entre les deux voisins.

Lu Yueting est soupçonné d'avoir injecté un produit toxique --vraisemblablement un pesticide-- dans des raviolis fabriqués dans l'usine agroalimentaire où il était employé.

Il est jugé devant le tribunal de Shijiazhuang, ville située dans la province du Hebei où se trouve également l'usine en question, a précisé l'agence Chine nouvelle.

Au moment de son arrestation en mars 2010, M. Lu avait selon la presse chinoise avoué avoir empoisonné les raviolis à l'aide d'une seringue. Il avait été dépeint comme un salarié mécontent de son salaire, qui aurait agi par vengeance.

Quand ce scandale a éclaté en janvier 2008, Pékin a durant des semaines refusé d'envisager toute responsabilité chinoise, en évoquant une contamination "criminelle" hors de Chine.

Une thèse qui avait laissé très sceptiques les autorités au Japon, pays obsédé par la sécurité alimentaire. L'annonce de l'intoxication y avait provoqué un vent de panique parmi les très nombreux amateurs de "gyozas" ("jiaozi" en chinois), des raviolis dont les Japonais raffolent.

Trois mille sept cents personnes s'étaient déclarées malades à cause de raviolis chinois dans les jours qui avaient suivi, bien que seuls dix cas aient été directement liés à l'ingestion du poison.

La contamination au pesticide des raviolis importés de Chine avait durablement porté atteinte à l'image des produits chinois dans l'archipel. Depuis, les très fréquents scandales alimentaires en Chine n'ont pas contribué à redorer cette image.

AFP

Première publication : 30/07/2013

  • ECONOMIE

    Chine - Japon : les prémices d'une guerre économique à hauts risques

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)