Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

asie

Les Taliban attaquent une prison et libèrent 250 détenus

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/07/2013

Déguisés en policiers, des Taliban pakistanais ont attaqué lundi soir à la roquette et à la grenade une prison du nord-ouest du pays et libéré 250 détenus, dont plusieurs islamistes condamnés à mort, ont indiqué les autorités locales.

C’est à l’aide de déguisements qu’ils ont réussi leur forfait. Des dizaines de Taliban, habillés en policiers, ont attaqué à l’aide de bombes et de grenades une prison pakistanaise dans la nuit de lundi à mardi à Dera Ismail Khan, près de la frontière avec l’Afghanistan, où ils ont libéré 250 détenus.

L’assaut contre la prison témoigne des moyens d’action de plus en plus importants dont disposent les Taliban pakistanais. Les assaillants de lundi ont d’abord interrompu l’alimentation en électricité de la prison, puis ont ouvert des brèches dans les murs à l’aide d’explosifs, avant d’attaquer le bâtiment avec des grenades et des mitrailleuses et de libérer des détenus talibans qu’ils ont appelés par leurs noms.

Les insurgés ont également pris d’assaut un hôpital situé à proximité de la centrale, en tirant sur les forces de sécurité depuis les toits. 

"Une des prisons les mieux protégées de la province"

"C’était un établissement particulièrement surveillé et il était considéré comme l’une des prisons les mieux protégées de la province", a déclaré un responsable gouvernemental de Peshawar, la capitale de la province. "Nous allons enquêter sur la manière dont les militants ont pu venir de régions tribales lointaines pour s’introduire dans la prison et libérer les leurs", a-t-il ajouté.

Les autorités locales font précisément état de 253 évadés parmi lesquels 30 responsables importants de groupes islamistes armés, et six condamnés à mort. La direction de la prison a annoncé qu’au moins douze personnes avaient été tuées pendant l’assaut, dont quatre prisonniers chiites qui ont été égorgés par des attaquants.

L’attaque a eu lieu deux jours avant un important festival chiite, à l’occasion duquel les forces pakistanaises de sécurité redoutent de nouvelles attaques.

Avec dépêches

Première publication : 30/07/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Des souvenirs de la maison de Ben Laden au musée de la CIA

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Une quarantaine de morts dans un double attentat au Pakistan

    En savoir plus

  • DROITS DES FEMMES

    Malala à l'ONU : "Les Taliban voulaient nous réduire au silence mais ils ont échoué"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)