Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tunisie : le gouvernement face à de nombreux défis économiques

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

Les arrêtés anti-burkini en France, une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Les arrêtés anti-burkini en France, une dérive politique?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

FRANCE

Affaire Carlton : le parquet ne fait pas appel du renvoi de DSK en correctionnelle

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/02/2015

Le parquet de Lille, qui avait demandé un non-lieu pour Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton, a finalement décidé de ne pas faire appel de son renvoi en correctionnelle pour "proxénétisme aggravé en réunion".

Dominique Strauss-Kahn sera bien jugé en 2014 pour "proxénétisme aggravé en réunion". Alors qu’il avait requis en juin un non-lieu en faveur de l’ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI) dans l’affaire dite du Carlton, le parquet de Lille a choisi ne pas faire appel de son renvoi en correctionnelle.

"J'ai décidé de ne pas faire appel de l'ordonnance" rendue par les juges, a déclaré, mercredi 31 juillet, Frédéric Fèvre, le procureur de Lille.

Les magistrats instructeurs ont annoncé le 26 juillet le renvoi de Dominique Strauss-Kahn et de 13 autres personnes devant le tribunal correctionnel de Lille dans ce dossier.

Un procès dans un an

Les juges ont toutefois abandonné la qualification criminelle de "bande organisée", qui aurait pu justifier un renvoi devant une cour d'assises, et ont retenu l'infraction de "proxénétisme aggravé en réunion. Après avoir bénéficié d’un abandon des poursuites dans l’affaire du Sofitel de New York, Dominique Strauss-Kahn encourt pour ces faits dix ans de prison et 1,5 million d’euros d’amende au terme de ce procès qui pourrait avoir lieu dans environ un an.

Ses avocats, qui considèrent que le dossier est vide, avaient souligné le 26 juillet les positions contradictoires du parquet et des juges.

"Nous verrons tout cela publiquement devant le tribunal correctionnel et tout le monde pourra se rendre compte qu'il n'y a rien dans ce dossier", avait alors déclaré Me Henri Leclerc.

L’ancien présidentiable socialiste a toujours expliqué qu’il ne savait pas que les femmes rencontrées lors de "parties fines" en Belgique, Paris et Washington étaient des prostituées.

Avec dépêches
 

Première publication : 31/07/2013

  • AFFAIRE DU CARLTON

    DSK renvoyé en correctionnelle pour "proxénétisme aggravé"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Vidéo : "Je ne pense pas avoir de problème particulier avec les femmes", affirme DSK

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire du Carlton : le parquet de Lille requiert un non-lieu en faveur de DSK

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)