Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

EUROPE

Concours de pêches miraculeuses entre Poutine et Loukachenko

© AFP | Vladimir Poutine pose fièrement avec son brochet

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/08/2013

Après que son homologue russe Vladimir Poutine a pêché un "animal gigantesque" la semaine dernière, le président biélorusse Alexandre Loukachenko s’est targué mercredi d’avoir attrapé un poisson-chat de taille humaine pesant 57 kg.

Entre la Russie et le Bélarus, c’est à celui qui fera la plus belle prise. Quelques jours après que Vladimir Poutine a ferré un énorme brochet, selon le Kremlin, Alexandre Loukachenko, le président biélorusse s'est vanté mercredi d'avoir attrapé un poisson-chat de taille humaine pesant 57 kg.

"Il était aussi long que moi", a rapporté le vice-Premier ministre Mikhaïl Rusiy. Le chef d’État a, de son côté, profité d'une réunion du gouvernement pour relater son exploit. Mercredi, les images de son récit ont été diffusées sur la télévision officielle biélorusse. Alexandre Loukachenko n’a cependant pas mentionné son homologue russe, ni la date de cette prise.

La semaine dernière, le Kremlin a annoncé que le président russe, qui cultive son image d'homme d'action depuis des années, avait attrapé un "animal gigantesque" de 21 kg, lors d'une partie de pêche en Sibérie en compagnie du Premier ministre, Dmitri Medvedev. Une belle prise que mettent en doute bon nombre de Russes.

Les deux chefs d'État entretiennent des relations tendues depuis des années. Ils ont notamment échangé sarcasmes et critiques, en raison de la volonté d'Alexandre Loukachenko de résister à l'influence de Moscou sur la Biélorussie.

Avec dépêches

Première publication : 31/07/2013

  • RUSSIE

    L'opposant Alexeï Navalny maintient sa candidature à la mairie de Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)