Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

EUROPE

Affaire Prism : Washington fustige la Russie, Snowden la remercie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/08/2013

Edward Snowden a remercié jeudi les autorités russes qui lui ont permis d’obtenir l’asile temporaire dans le pays. Washington, "extrêmement déçu", a de son côté dénoncé la décision de Moscou de ne pas expulser le fugitif.

Enfin libre après avoir reçu l'asile temporaire en Russie pour une durée d'un an, Edward Snowden a remercié jeudi 1er août les autorités de son pays d'accueil, estimant que cette décision était la preuve que "le droit est victorieux".

"Au cours des huit dernières semaines, nous avons vu l'administration Obama ne manifester aucun respect pour le droit international ou le droit national, mais au bout du compte, le droit est victorieux. Je remercie la Russie de m'accorder l'asile", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"On ne cache pas sa désapprobation à la Maison Blanche"


Après plus d’un mois passé dans la zone de transit de l'aéroport Cheremetievo de Moscou, l’ancien agent de la CIA, inculpé d'espionnage par les États-Unis après avoir révélé au public l’existence de programmes de surveillance à grande échelle, a pu fouler jeudi le sol russe et se trouve désormais dans un lieu tenu secret.

Les États-Unis "extrêmement déçus"

Les États-Unis, eux, n’ont pas vu l'initiative russe d’un bon œil, estimant que l'asile accordé à Edward Snowden dans le pays portait un coup à la bonne coopération entre Washington et Moscou dans le domaine judiciaire. "Nous sommes extrêmement déçus du fait que le gouvernement russe ait pris cette décision malgré nos demandes très claires, et légales, en public et en privé, de voir M. Snowden expulsé vers les États-Unis pour qu'il réponde des accusations portées contre lui", a affirmé le porte-parole de l'exécutif américain, Jay Carney.

Washington hésite par ailleurs à maintenir le sommet russo-américain prévu début septembre, a déclaré la Maison Blanche.

Avec dépêches

Première publication : 01/08/2013

  • AFFAIRE PRISM

    Snowden reçoit l'asile temporaire en Russie et quitte l'aéroport de Moscou

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    XKeyscore, le meilleur outil de la NSA pour surveiller Internet

    En savoir plus

  • RUSSIE - ÉTATS-UNIS

    Affaire Snowden : Washington ne demandera pas la peine de mort

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)