Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Afrique

Présidentielle au Mali : IBK et Soumaïla Cissé s'affronteront au deuxième tour

© AFP | Soumaïla Cissé (à gauche) et Ibrahim Boubacar Keïta (à droite)

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/08/2013

Avec 39,24% des voix, Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle. Mais son avance sur Soumaïla Cissé (19,44%) est toutefois moins importante que ce qui avait été annoncé. Le deuxième tour se tiendra le 11 août.

Il y aura donc bien un second tour de l'élection présidentielle au Mali. Selon les résultats proclamés vendredi 2 août par le ministre de l'Intérieur, Ibrahim Boubacar Keïta, 68 ans, est arrivé en tête du premier tour avec 39,24% des voix, devant Soumaïla Cissé (19,4 %), 63 ans. Le taux de participation a été de 51,5%, un taux exceptionnel pour le Mali où la participation à ce type de scrutin n'avait jamais dépassé 38%. Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, et Soumaïla Cissé s'affronteront lors d'un second tour prévu le 11 août. 

Cette annonce devrait apaiser les tensions qui touchent le pays depuis trois jours. Mardi 30 juillet, le ministre de l'Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, qui se basait sur des résultats partiels portant sur de dépouillement d'un tiers des bulletins, avait parlé d'écarts "importants" entre l'ancien Premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta et ses concurrents avant d'ajouter : "Si ces écarts sont confirmés, il n'y aura pas de deuxième tour".

Des propos qui avaient provoqué la colère des partisans de l'ancien ministre des Finances  Soumaïla Cissé, persuadés de la tenue d'un second tour. "Selon nos chiffres, un second tour est inévitable pour départager notre candidat Soumaïla Cissé et Ibrahim Boubacar Keïta", avait alors déclaré Madou Diallo, responsable des jeunes de l'Union pour la République et la démocratie (URD), le parti de Soumaïla Cissé.

Avec dépêches


Première publication : 02/08/2013

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Au Mali, le parti de Soumaïla Cissé dénonce "un bourrage des urnes"

    En savoir plus

  • MALI

    Présidentielle au Mali : Ibrahim Boubacar Keita "largement " en tête, selon des résultats partiels

    En savoir plus

  • MALI

    Présidentielle au Mali : les deux principaux camps affirment être en tête

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)