Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Ligue des champions : duel de géants entre le Real Madrid et le Bayern Munich

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

Afrique

Présidentielle au Mali : IBK et Soumaïla Cissé s'affronteront au deuxième tour

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/08/2013

Avec 39,24% des voix, Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle. Mais son avance sur Soumaïla Cissé (19,44%) est toutefois moins importante que ce qui avait été annoncé. Le deuxième tour se tiendra le 11 août.

Il y aura donc bien un second tour de l'élection présidentielle au Mali. Selon les résultats proclamés vendredi 2 août par le ministre de l'Intérieur, Ibrahim Boubacar Keïta, 68 ans, est arrivé en tête du premier tour avec 39,24% des voix, devant Soumaïla Cissé (19,4 %), 63 ans. Le taux de participation a été de 51,5%, un taux exceptionnel pour le Mali où la participation à ce type de scrutin n'avait jamais dépassé 38%. Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, et Soumaïla Cissé s'affronteront lors d'un second tour prévu le 11 août. 

Cette annonce devrait apaiser les tensions qui touchent le pays depuis trois jours. Mardi 30 juillet, le ministre de l'Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, qui se basait sur des résultats partiels portant sur de dépouillement d'un tiers des bulletins, avait parlé d'écarts "importants" entre l'ancien Premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta et ses concurrents avant d'ajouter : "Si ces écarts sont confirmés, il n'y aura pas de deuxième tour".

Des propos qui avaient provoqué la colère des partisans de l'ancien ministre des Finances  Soumaïla Cissé, persuadés de la tenue d'un second tour. "Selon nos chiffres, un second tour est inévitable pour départager notre candidat Soumaïla Cissé et Ibrahim Boubacar Keïta", avait alors déclaré Madou Diallo, responsable des jeunes de l'Union pour la République et la démocratie (URD), le parti de Soumaïla Cissé.

Avec dépêches


Première publication : 02/08/2013

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Au Mali, le parti de Soumaïla Cissé dénonce "un bourrage des urnes"

    En savoir plus

  • MALI

    Présidentielle au Mali : Ibrahim Boubacar Keita "largement " en tête, selon des résultats partiels

    En savoir plus

  • MALI

    Présidentielle au Mali : les deux principaux camps affirment être en tête

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)