Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon l'ambassadeur israélien aux États-Unis

    En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

Afrique

Présidentielle au Mali : les résultats attendus aujourd'hui

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/08/2013

Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle doivent être proclamés ce vendredi. Selon les premières tendances portant sur le dépouillement d'un tiers des bulletins, Ibrahim Boubacar Keïta serait largement en tête.

Les Maliens devront encore patienter quelques heures avant de connaître les résultats de l'élection présidentielle du 28 juillet. La présidence malienne a annoncé sur son compte Twitter que la proclamation des résultats était finalement repoussée à vendredi 2 août. 

Si aucune explication n'a été donnée concernant ce report, un responsable du ministère de l'Administration territoriale a toutefois expliqué que le "dépouillement" n'était pas "totalement" terminé. "Nous n'avons pas fini. Il reste encore une région où le dépouillement n'est pas terminé. La date limite, c'est demain, et nous sommes encore dans les temps", a indiqué Gamer Dicko, porte-parole du ministère de l'Intérieur. La loi électorale donne cinq jours après le scrutin pour proclamer les résultats officiels.

Indignation du camp de Soumaïla Cissé

Des "tendances" portant sur un tiers des bulletins données le 30 juillet par le ministre de l'Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, faisaient état d'une "large avance" d'un des deux grands favoris, Ibrahim Boubacar Keïta, 68 ans, face à son principal rival Soumaïla Cissé, 63 ans.

"Si ces écarts sont confirmés, il n'y aura pas de deuxième tour", avait affirmé le colonel Coulibaly, ce qui avait provoqué l'indignation du camp de Soumaïla Cissé.

Le parti de Cissé, l'Union pour la République et la démocratie (URD), a dénoncé le 1er août "un bourrage des urnes" et affirmé qu'un second tour était "sûr à 100%" entre les deux candidats favoris. La formation de l'ancien ministre des Finances a également réclamé la démission du colonel Coulibaly, accusé d'avoir outrepassé son rôle en affirmant qu'Ibrahim Boubacar Keïta pourrait l'emporter dès le premier tour.

Avec dépêches

Première publication : 02/08/2013

  • PRÉSIDENTIELLE MALIENNE

    Au Mali, le parti de Soumaïla Cissé dénonce "un bourrage des urnes"

    En savoir plus

  • MALI

    Présidentielle au Mali : Ibrahim Boubacar Keita "largement " en tête, selon des résultats partiels

    En savoir plus

  • MALI

    Présidentielle au Mali : les deux principaux camps affirment être en tête

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)