Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Afrique

Tunisie : l'armée affronte des "terroristes" à la frontière algérienne

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/11/2013

Les autorités tunisiennes annoncent qu'une opération militaire aérienne et terrestre est en cours, ce vendredi, contre des "terroristes" au mont Chaambi, près de la frontière algérienne. Huit soldats ont été tués cette semaine dans la zone.

L'armée mène vendredi 2 août une opération aérienne et terrestre de "grande ampleur" contre des "terroristes" au mont Chaambi, près de la frontière algérienne, selon le porte-parole des forces armées tunisiennes.

Bombardements de la zone par l'armée

"Hier [jeudi] vers 22 heures, des accrochages entre les militaires et un groupe terroriste ont commencé. À l'aube [vendredi], une opération de grande ampleur avec usage d'unités aériennes et terrestres a débuté", a indiqué à la radio Mosaïque FM le porte-parole des forces armées, Taoufik Rahmouni.

Selon des témoins, l'aviation a commencé à bombarder des renfoncements dans la montagne pour déloger les activistes.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé l'arrestation d'un "extrémiste" ayant eu la main arrachée en manipulant des explosifs. "Une unité a arrêté jeudi soir un extrémiste qui préparait des matières explosives et qui a eu la main arrachée durant la manipulation" d'explosifs, a indiqué le ministère dans un court communiqué.

Dans la nuit, des soldats et des membres des forces spéciales ont réussi à encercler des activistes au nombre de 10 à 15, mais elle n'a pas fait mention d'éventuelles victimes, a déclaré à Reuters une source au sein des services de sécurité. Un habitant de la ville voisine de Kasserine a indiqué avoir entendu de violentes fusillades dans les montagnes.

Selon David Thomson, le correspondant de FRANCE 24 à Tunis, "l’armée a incendié des pans entiers de collines pour déloger le groupe".

Groupe lié à al-Qaïda

De son côté, l'Algérie a renforcé jeudi sa présence militaire le long de la frontière avec la Tunisie et les deux pays ont intensifié les échanges de renseignements pour mieux combattre les islamistes armés opérant dans la région.

Depuis décembre 2012, les troupes tunisiennes sont engagées dans des opérations de ratissage contre un groupe armé lié à Al-Qaïda dans cette région. Le 30 juillet, huit militaires sont morts dans une embuscade au mont Chaambi .

Cette instabilité sécuritaire intervient alors que la Tunisie est en proie à une contestation politique contre le gouvernement du parti Ennahda. Les tensions politiques se sont accentuées avec l'assassinat de Mohamed Brahmi, figure de l'opposition laïque tunisienne, six mois après le meurtre d'un autre opposant célèbre, Chokri Belaïd.

Avec dépêches

Première publication : 02/08/2013

  • TUNISIE

    Deuil national après la mort de soldats tunisiens au mont Chaambi

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Qui est le salafiste français suspecté du meurtre de Mohamed Brahmi ?

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Nouvelles manifestations anti-Ennahda à Sidi Bouzid

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)