Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: un terrorisme pas si "résiduel"

En savoir plus

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

SPORT

Mondiaux de natation : le petit frère Manaudou, le grand favori

© AFP

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 03/08/2013

Après avoir créé la surprise aux JO de Londres en remportant le 50 m nage libre, Florent Manaudou veut montrer lors des Mondiaux de Barcelone qu'il fait partie des grands de la natation. Le petit frère de Laure est le grand favori de la finale.

Il y a un an jour pour jour, le 3 août 2012, Florent Manaudou déjouait tous les pronostics en remportant la médaille d’or sur 50 m nage libre aux Jeux olympiques de Londres. En sortant du bassin, le jeune homme tombait dans les bras de sa championne de sœur, Laure.

Douze mois plus tard, le petit frère n’est plus un inconnu et s’est fait un prénom. Le nageur de 22 ans est passé du statut d’outsider à celui de favori. Après avoir réalisé en demi-finale la meilleure marque mondiale de la saison (21"37), il est déjà donné vainqueur de la finale qui se déroule ce samedi soir.

Son camarade d’entraînement et ex-beau frère Frédérick Bousquet, lui aussi qualifié pour la course, ne voit pas comment le titre pourrait lui échapper : "Ça va être Flo et les autres. (…) Même avec des palmes, on aurait du mal à le battre".

Malgré cette belle marque de confiance, Florent Manaudou reste sur ses gardes. Il sait qu’il aura une sérieuse concurrence entre l’Américain Anthony Ervin, médaille d’or aux JO de Sydney en 2000 et Cesar Cielo, champion olympique en 2008 à Pékin : "Je vais être entre Ervin et Cesar je crois. Faudra faire attention, c’est deux mecs qui partent pas très fort sur la compét. Va falloir que je me mette bien au milieu de la ligne et je vais y aller à fond et on verra bien ce que ça donnera à la fin".

La victoire de Florent Manaudou lors des Jeux olympiques

Un soldat, fan de hamburgers

Le sportif originaire de Loyes, un petit village de l’Ain où il a fait ses premières longueurs, a su sortir de l’ombre de sa sœur. Depuis 2011 et son arrivée au Cercle des nageurs de Marseille, le nageur de 1m99 pour 100 kilos a su aussi se construire un palmarès et un physique. "C’est moi qui soulève le plus en développé-couché : 125 kg. Mais ce n’est pas énorme. Fred est monté à 135-140 dans ses meilleures années. J’adore la muscu. Je m’y suis mis vraiment en rejoignant Marseille", affirmait-il il y a un an au "Journal du Dimanche" dans une interview croisée avec sa sœur.

L’autre secret du champion réside également dans son régime alimentaire. En deux ans, Florent Manaudou a pris 15 kilos mais pas un gramme de graisse. Comme il l’a expliqué au "Parisien", il peut manger jusqu’à 7000 calories par jour (contre 2500 en moyenne). Il avoue même avoir un faible particulier pour les hamburgers. Avant la finale de Londres, il s’était même permis d’engloutir un Big Mac.

Malgré ces quelques écarts "d’adolescents", le jeune homme garde la tête sur les épaules et suit une discipline de fer. Comme beaucoup de sportifs professionnels, il a en effet signé un contrat avec l’armée pour pouvoir s’entraîner dans les meilleures conditions. Le 1ère classe Florent Manaudou appartient au 68e régiment d’artillerie d’Afrique de La Valbonne. "Je ne connaissais pas bien l’armée. J’y ai découvert la rigueur et l’esprit de corps ", confiait-t-il à "Libération". L’armée française n’attend plus qu’une deuxième médaille d’or individuel de son soldat.

Florent Manaudou pose avec sa médaille olympique en tenue militaire
© http://www.defense.gouv.fr


 

Première publication : 03/08/2013

  • NATATION

    Mondiaux de natation : les Françaises en bronze au relais 4x200 m nage libre

    En savoir plus

  • MONDIAUX DE NATATION

    Jérémy Stravius, le héros discret de la natation française

    En savoir plus

  • NATATION

    Mondiaux de natation : les Français sacrés champions du relais 4x100 m nage libre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)