Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

Asie - pacifique

Kirobo, le mini-robot humanoïde, a décollé pour l'espace

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/08/2013

Kirobo, le mini-robot intelligent qui parle japonais, reconnaît les voix et les visages, a décollé dimanche du Japon, direction la Station spatiale internationale. Des tests doivent y être effectués sur sa capacité à aider les astronautes en mission.

Kirobo, le mini-robot parlant, a décollé du Japon dimanche pour la Station spatiale internationale (ISS) pour effectuer des tests sur la façon dont il pourra aider les
astronautes dans leur travail.

Le robot, qui parle japonais, et est doté des techniques de reconnaissance de la voix et des visages, a été mis à bord d'un vaisseau spatial non habité avec plusieurs tonnes d'équipements pour l'ISS.

Parti du centre spatial de Tanegashima dans le sud-ouest du Japon, Kirobo arrivera à destination vendredi, selon les informations publiées sur le site web de l'agence aérospatiale japonaise.

Le petit robot blanc et noir aux bottes rouges sera principalement en contact avec l'astronaute japonais Koichi Wakata, qui doit décoller pour l'ISS avec six autres personnes en novembre et doit en prendre le commandement en mars 2014.

Lors d'une récente démonstration, Kirobo avait dit "espérer pouvoir créer un avenir où les humains et les robots vivront ensemble et progresser."

Kirobo, développé par l'Université de Tokyo avec les entreprises japonaises Toyota et Dentsu, restera dans l'espace jusqu'à la fin 2014.

D'une longueur de 34 cm et pesant environ un kilogramme, Kirobo a été conçu pour s'affranchir de l'absence de gravité. Il tire son nom de "kibo", qui veut dire "espoir" en japonais et de robot.

Reuters

Première publication : 04/08/2013

  • ESPACE

    Équation cherche extraterrestre

    En savoir plus

  • ESPACE

    L'astronaute Chris Hadfield tourne le premier clip de l’espace

    En savoir plus

  • ESPACE

    La sonde Voyager 1, aux confins du système solaire... voire au-delà

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)