Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

Le président iranien Hassan Rohani prône le dialogue avec les Occidentaux

© capture d'écran

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/08/2013

Le président iranien Hassan Rohani a prêté serment dimanche devant le Parlement auquel il a soumis la composition de son gouvernement. Lors de son discours, il a déclaré que l'interaction avec l'Iran passe par le dialogue et non les sanctions.

Le nouveau président iranien Hassan Rohani a prêté serment dimanche devant le Parlement, jurant de se conformer à la Constitution et de protéger la religion officielle de la République islamique d'Iran.

Présentant la formation de son gouvernement, le nouveau président a désigné l'ancien ambassadeur d'Iran aux Nations unies, Mohammad Javad Zarif, comme ministre des Affaires étrangères. Il a également replacé à la tête du ministère du Pétrole, un poste clé en Iran, Bijan Zanganeh, qui avait occupé ce poste dans un gouvernement réformiste entre 1997 et 2005.

Le président du Majlis a indiqué que le Parlement, dominé par les conservateurs, examinerait dans la semaine les nominations proposées par Hassan Rohani.

"On ne peut pas faire céder le peuple iranien par les sanctions"

Lors de son discours devant le Parlement, Hassan Rohani a en outre déclaré à l'attention des pays occidentaux que la seule solution était d'utiliser le dialogue et non les sanctions, en référence aux restrictions économiques sans précédent qui étranglent l'économie du pays.

"On ne peut pas faire céder le peuple iranien (sur ses droits nucléaires) par les sanctions et les menaces de guerre mais la seule solution d'interaction avec l'Iran est le dialogue sur un pied d'égalité, le respect mutuel pour faire baisser les hostilités", a déclaré M. Rohani en s'adressant aux pays occidentaux qui ont imposé depuis un an des sanctions économiques sans précédent qui étranglent l'économie du pays.

La veille, lors de son investiture, le président iranien avait promis d’œuvrer pour la levée des sanctions "injustes" imposées au pays.

Élu confortablement en juin dernier pour succéder à Mahmoud Ahmadinejad, le nouveau chef de l'État suscite de grands espoirs auprès des Iraniens qui attendent un meilleur niveau de vie, plus de liberté et des avancées dans le dossier du nucléaire qui empoisonne les relations de la République islamique avec l'Occident.

Avec dépêches
 

Première publication : 04/08/2013

  • IRAN

    Le nouveau président iranien Hassan Rohani officiellement investi

    En savoir plus

  • IRAN

    Polémique autour des propos déformés du président iranien sur Israël

    En savoir plus

  • iran

    IRANORAMA, un webdocumentaire dont vous êtes le héros

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)