Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

Economie

La France devrait ralentir le rythme des efforts budgétaires, selon le FMI

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/08/2013

Le Fonds monétaire international(FMI)a préconisé, lundi 5 août, un ralentissement du rythme de la réduction des déficit en France pour favoriser la reprise économique. L'institution appelle aussi à davantage de réformes du marché du travail.

Paris ferait bien de mettre la pédale douce dans sa course à la réduction des déficits. C'est le message principal du rapport annuel sur l'économie française publié lundi 5 août par le Fonds monétaire international (FMI).

L'institution, présidée par l'ancienne ministre française de l'Économie Christine Lagarde, a souligné que "d'ici la fin 2013, le gouvernement aura réalisé aux deux tiers l'effort entrepris en 2011 pour stabiliser les déficits. Étant donné ce bilan et le caractère toujours hésitant de la reprise, le gouvernement devrait ralentir le rythme de l'ajustement". En clair, une course effrénée pour atteindre le saint Graal européen du déficit de 3 % du PIB pourrait entraver le retour de la croissance.

Le FMI prévoit, dans son rapport, que Paris descendra sous la barre des 3 % en 2015, soit la date qui a été fixée par Bruxelles pour atteindre cet objectif. À l'origine, l'Union européenne exigeait que les déficits soient ramenés à moins de 3 % dès 2013, mais la France avait obtenu un délai supplémentaire de deux ans.

Plus de réformes

Le Fonds ne conseille pas seulement de ralentir le rythme de la cure d'austérité, mais aussi de mettre davantage l'accent sur la réduction des dépenses. "Le gouvernement doit rééquilibrer ses efforts et réduire les dépenses plutôt que d'augmenter les impôts, qui sont parmi les plus élevés au monde et ont un effet négatif sur l'investissement et la création d'emplois", estime le rapport. L'organisme pointe en particulier les dépenses de la Sécurité sociale et des collectivités locales, domaines "où il y a une marge de progression pour plus d'efficacité".

Enfin, l'institution internationale exhorte le gouvernement français à s'attaquer aux "rigidités" du marché du travail pour améliorer la compétitivité des entreprises françaises. Le rapport annuel estime, aussi, qu'une libéralisation plus poussée de certains secteurs ferait du bien à l'économie hexagonale.

En l'état actuel des choses, le FMI ne pense pas que la promesse présidentielle de François Hollande d'inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année soit réaliste. Le rapport juge que le taux de chômage devrait poursuivre son ascension jusqu'en 2014 pour atteindre 11,6 % avant de refluer.

Première publication : 05/08/2013

  • INDUSTRIE FRANÇAISE

    La compétitivité française, est-ce simple comme un Big Mac ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    De quelle "reprise économique" parle François Hollande ?

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    L'agence Fitch retire à la France son triple A

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)