Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Moyen-orient

Bachar al-Assad veut écraser la rébellion syrienne "d'une main de fer"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/08/2013

Après s'être récemment dit "sûr de la victoire", le président syrien Bachar al-Assad a affiché dimanche soir sa détermination à écraser la rébellion d'une "main de fer".

Quelques jours après avoir affirmé "être sûr de la victoire" contre la rébellion qui tente de le renverser, le président syrien Bachar al-Assad a exprimé, dimanche 4 août au soir, sa détermination à l’écraser d'une "main de fer".        

"Aucune solution ne peut être trouvée avec le terrorisme, excepté en le réprimant avec une main de fer", a déclaré le président Assad au cours d'une rare allocution d'une durée de 45 minutes retransmise par la télévision d’État syrienne. "La crise ne sera résolue que sur les champs de bataille", a-t-il lancé
             
Dans son discours prononcé dimanche lors du repas de rupture du jeûne du ramadan, en présence de personnalités politiques et religieuses, le président a encouragé ses forces armées à continuer à combattre les rebelles, qualifiés de terroristes par le régime, et salué les "réalisations héroïques de l'armée syrienne dans la défense du pays".
 
Bachar al-Assad a par ailleurs estimé que la Coalition nationale syrienne, principale instance de l’opposition au régime de Damas, avait échoué et qu'elle n'avait aucun rôle à jouer dans la recherche d'une solution pour mettre fin au conflit qui ensanglante le pays depuis 28 mois. Selon lui, la Coalition "n'est pas fiable" et est "à la solde de plus d'un pays du Golfe".

Offensive militaire et médiatique
 
Après avoir enregistré, ces derniers mois, plusieurs succès militaires, Bachar al-Assad mène depuis quelques jours une offensive médiatique aux accents triomphalistes. Il a notamment effectué un rare déplacement hors de Damas dans un ex-bastion rebelle afin de saluer des soldats le jour de l’anniversaire de la création de l’armée syrienne.
                                    
Sur le terrain, cinq membres d'une famille favorable au régime ont été assassinés dimanche par des hommes armés dans le nord de Damas, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et sources médicales en Syrie.
             
Dans l'ouest du pays, une bataille entre rebelles et forces du régime a causé la mort d'au moins 30 personnes des deux camps dimanche, a également annoncé l'OSDH, et une voiture piégée a explosé à un poste de contrôle de l'armée dans le quartier de Boustane al-Dour, au sud de Damas. L’armée régulière a continué son bombardement de Barzé (nord) et Jobar (est), a précisé l'OSDH qui a fait également état de combats dans le Jabal al-Akrad, dans la province de Lattaquié, au cours desquels 12 rebelles et 19 soldats et supplétifs ont péri.
             
Enfin à Ariha, dans la province d'Idleb (nord-ouest du pays), quatre personnes, dont un enfant, ont été tués dans un bombardement, toujours selon la même source.
 
Avec dépêches.
 

 

Première publication : 05/08/2013

  • SYRIE

    Fort de ses succès militaires, Assad contre-attaque médiatiquement

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : Bachar al-Assad se dit "sûr de la victoire" face à la rébellion

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un quartier rebelle stratégique de Homs tombe entre les mains de l'armée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)