Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Journée insurrectionnelle au Burkina Faso

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Burkina Faso : quelle transition possible ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 06/08/2013

La Chine lance un site pour combattre les rumeurs en ligne

Aujourd’hui sur le net, la Chine lance un site Internet pour combattre les rumeurs en ligne Les internautes se mobilisent pour la libération d’un blogueur bahreïni. Et les fans de One Direction prennent la défense d’un des membres du groupe.

La Chine lance un site pour combattre les rumeurs en ligne

En partenariat avec six des plus grandes entreprises Internet du pays comme le moteur de recherche Baidu ou encore la plateforme de microblogging Sina Weibo, le gouvernement chinois vient de lancer un site qui vise officiellement à lutter contre les rumeurs qui circulent sur Internet et qui, d’après les autorités, peuvent mettre en péril la stabilité sociale.

Plus de 100 000 cas de désinformation ont ainsi déjà été répertoriés sur ce nouveau site qui s’emploie par exemple à détecter les photomontages et autres manipulations d’images. Il réfute ainsi la participation d’une célèbre actrice japonaise de film X à une campagne en ligne lancée en juin pour dénoncer des scandales de pédophilie à répétition qui avaient choqué la Chine.

Un site qui monte également au créneau pour protéger des cadres politiques pris dans la tourmente, alors que de plus de plus de scandales de corruption sont désormais exposés sur les réseaux sociaux. La plateforme a ainsi notamment pris la défense de cet officiel accusé par des internautes d’être le propriétaire d’une douzaine de voitures de luxe.

Une manière d’orienter l’opinion publique dans un pays qui compte aujourd’hui près de 600 millions d’internautes. Et alors que ces derniers sont également encouragés à alerter eux-mêmes la cyberpolice s’ils le jugent nécessaire, les autorités locales continuent dans le même temps de censurer le web pour bloquer les contenus qui leur déplaisent comme elles viennent de le faire avec la version chinoise du site du Wall Street Journal qui est désormais inaccessible dans le pays.

La Toile se mobilise pour un blogueur bahreïni arrêté

Des activistes se mobilisent depuis plusieurs jours sur la Toile pour appeler à la libération immédiate du blogueur bahreïni Mohammed Hassan, plus connu en ligne sous le pseudo Safy, arrêté chez lui le 1er août dernier et emprisonné depuis sans la possibilité de voir ses proches.

Dès l’annonce de son arrestation, de nombreux internautes se sont ainsi rués sur les réseaux sociaux pour dénoncer la répression et les atteintes à la liberté d’expression dont sont victimes les blogueurs dans le royaume. Des utilisateurs des réseaux sociaux qui saluent le courage de Mohammed Hassan et qui font notamment usage des mots clés « #Free Safy » pour que le gouvernement bahreïni relâche l’activiste au plus vite.

Un appel également formulé par le centre bahreïni pour les droits de l’Homme sur son site et via une pétition en ligne adressée aux autorités locales. Un texte dans lequel l’organisation s’insurge contre les conditions de l’arrestation d’Hassan et demande que ses droits basiques soient respectés pendant son incarcération à commencer par celui de pouvoir communiquer avec son avocat.

Et s’ils sont nombreux sur la Toile à réclamer la libération immédiate de Safy, certains s’interrogent néanmoins sur les motifs réels qui ont pu pousser le régime à procéder à son arrestation. C’est le cas, entre autres, de cet utilisateur de Twitter qui rappelle que le blogueur a cessé toutes ses activités en ligne depuis avril. Pour lui l’incarcération de l’activiste n’est donc a priori pas liée à des propos tenus sur le web mais serait due à d’autres raisons qui lui échappent pour le moment.

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

#Zayn is not a terrorist est le hashtag qu’utilisent actuellement les internautes pour prendre la défense de Zayn Malik, un des membres du boys band One Direction, qui est depuis plusieurs semaines la cible de commentaires racistes sur la Toile et pendant ses concerts en raison de ses origines pakistanaises. C’est d’ailleurs la pancarte brandie par une personne assistant à un récent spectacle du groupe sur laquelle était inscrit le message « Meurt terroriste » qui a poussé les fans du jeune homme à se mobiliser sur les réseaux sociaux pour exprimer leur indignation et appeler les auteurs de ces attaques nauséabondes à y mettre un terme immédiatement.

La vie des pandas de Chengdu en direct sur Internet

Observer des pandas 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, c’est ce que propose le site iPanda.com lancé récemment par un centre de recherche et d’élevage de pandas géants de Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine. 28 webcams, qui viennent alimenter 6 canaux différents, ont en effet été installées dans les enclos de cet institut pour permettre aux internautes de suivre le quotidien de ces animaux menacés d’extinction. Une vie qui est loin d’être palpitante, les pandas passant le plus clair de leur temps à dormir et à avaler des kilos de bambou.

Vidéo du jour

Installer un gigantesque appareil photo sur un trottoir et demander aux passants de prendre la pose en faisant leur plus beau sourire… c’est l’idée sympathique qu’ont eue les équipes du site web américain Soulpancake et qu’ils proposent de découvrir dans cette vidéo pleine de bonne humeur récemment mise en ligne. Un clip original qui égayera à coup sûr le début de semaine des internautes.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/10/2014 Réseaux sociaux

Une vidéo dénonce le harcèlement de rue à New York

Au sommaire de cette édition : une vidéo dénonce le harcèlement de rue subi par les femmes à New York; des supermarchés américains provoquent la polémique à l’approche...

En savoir plus

29/10/2014 Réseaux sociaux

Hongrie : les internautes défendent leurs droits

Au sommaire de cette édition : la Toile hongroise dénonce la mise en place d’une taxe Internet; les internautes canadiens apportent leur soutien à la communauté musulmane du...

En savoir plus

28/10/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à la réélection de Dilma Rousseff

Au sommaire de cette édition : la Toile réagit à la réélection de Dilma Rousseff à la tête du Brésil; des chameaux maltraités en Chine indignent les internautes; et un homme se...

En savoir plus

25/10/2014 Réseaux sociaux

Le numérique africain à la croisée des chemins

L’Afrique nouvel eldorado du numérique. Un faible taux de pénétration, d’importants problèmes d’accès à l’électricité mais des projets innovants et des infrastructures en...

En savoir plus

27/10/2014 Réseaux sociaux

Les habitants d'Ottawa chérissent leur ville en ligne

Au sommaire de cette édition: les habitants d’Ottawa expriment leur fierté de vivre dans la capitale canadienne; les internautes espagnols dénoncent l’augmentation du coût des...

En savoir plus