Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

Moyen-orient

Les États-Unis appellent leurs ressortissants à quitter le Yémen

© AFP

Vidéo par Salima Belhadj , Vanessa TSANGA TABI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/08/2013

Craignant des attaques d'Al-Qaïda, Washington a appelé mardi tous ses ressortissants à quitter le Yémen. L'alerte sur de possibles attaques terroristes a déjà entraîné la fermeture de plusieurs ambassades occidentales, notamment à Sanaa.

Dans un communiqué publié sur son site Internet, le département d'État américain a appelé mardi 6 juillet tous ses ressortissants présents au Yémen à quitter le pays. Il a également ordonné au personnel gouvernemental américain non essentiel de quitter cet État du sud de la péninsule arabique.

Dans la foulée, Londres a annoncé avoir évacué tout le personnel de son ambassade au Yémen "en raison d'inquiétudes accrues quand à la sécurité", a annoncé le Foreign Office.

Ces annonces interviennent après la décision des États-Unis, jeudi 4 août, de fermer une vingtaine d'ambassades et de consulats américains dans la région. Suivant leur allié américain, Paris et Londres avaient déjà décidé de prolonger de plusieurs jours la fermeture de leurs ambassades au Yémen.

Quatre nouvelles représentations doivent fermer

Le département d'État a actualisé sa liste de postes devant être ou rester fermés jusqu'à samedi prochain : il s'agit de 15 ambassades et consulats déjà clos dimanche et de quatre nouvelles représentations. D'autres missions qui avaient dû baisser le rideau dimanche ont rouvert lundi.

Les États-Unis sont en état d'alerte, a averti Michael McCaul, président de la Commission de la sécurité intérieure de la Chambre des représentants, parlant sur CBS d'"une des menaces les plus crédibles et les plus précises [...] vues depuis le 11-Septembre".

C'est l'interception de communications électroniques entre des chefs d'Al-Qaïda, et notamment le numéro un Ayman al-Zawahiri (photo), qui a amené Washington à fermer plusieurs de ses représentations diplomatiques, ont rapporté lundi plusieurs médias américains.

Avec dépêches

Première publication : 06/08/2013

  • TERRORISME

    "L'opération au Mali a focalisé l'attention des djihadistes sur la France"

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Terrorisme : Washington prolonge la fermeture de ses ambassades

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Les États-Unis craignent des attentats au Proche-Orient au mois d'août

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)