Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Le CFCM annonce la fin du ramadan

© AFP

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 07/08/2013

Cette année, le ramadan, en France, a été marqué par une polémique au sujet de ses dates de début et de fin. Finalement, le Conseil français du culte musulman a tranché : le mois de jeûne s'achève ce mercredi à la tombée de la nuit.

La fin du ramadan, c’est quand ? Telle est la question que la plupart des fidèles musulmans de France se sont posée jusqu’au dernier moment. Mercredi 7 août, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a décrété la fin du mois sacré du jeûne pour le soir même. Comme pour le début du ramadan, sa date de fin a été source d’interrogations.

Traditionnellement, la date de l’Aïd al-Fitr est déterminée par l’apparition du croissant lunaire que les mosquées sont censées observer lors de la traditionnelle nuit du doute au 29e jour du mois, les périodes lunaires durant entre 29 et 30 jours.

Mais cette année a été particulière : début juillet, le mois du ramadan avait déjà débuté dans la confusion. À l’origine du couac, la décision du CFCM d’abandonner la méthode habituelle d’observation de la lune en faveur d’un calcul astronomique permettant de déterminer scientifiquement la date de début du jeûne.

Ce changement de mode opératoire au profit de la méthode scientifique, bien qu’empreinte de modernité, avait suscité de nombreuses critiques. Nul ne savait en effet si les fidèles accepteraient de se conformer à une date obtenue grâce à un calcul et non plus selon la méthode traditionnelle. De fait, de nombreuses mosquées ont tenu à observer la lune et ont déclaré que le début du jeûne ne commençait pas avant le 10 juillet. Finalement même la mosquée de Paris, dont le recteur n’est autre que Dalil Boubakeur, le président du CFCM, s’était ralliée à la date déterminée par la méthode empirique, qui est d’ailleurs celle adoptée par la plupart des pays musulmans à travers le monde, notamment l’Arabie saoudite, dont les décisions sont très suivies. 

L’Arabie saoudite sème la confusion

Interrogée il y a un mois par FRANCE 24, Nadia faisait part de la confusion qui régnait jusqu’au sein même de sa famille. "Dans ma famille, nous ne commencerons pas le ramadan en même temps", avait-elle déploré. Elle, qui avait commencé le jeûne le mardi 9 juillet au matin, suivant les indications du CFCM, s’était finalement ravisée. "À la mi-journée la mosquée de Paris a fini par changer son fusil d’épaule, du coup j’ai déjeuné et je n’ai commencé que le 10 juillet, raconte-t-elle, on devrait donc tous pouvoir fêter l’Aïd ensemble".

Afin d’éviter les "cafouillages", selon ses propres termes, le CFCM a opté pour un retour à la méthode traditionnelle pour déterminer la fin du ramadan. "La prudence nous invite à nous prémunir contre tout risque d’avis qui ne correspondrait pas aux calculs théoriques", a ainsi souligné Dalil Boubakeur, cité par "Le Parisien".

Dans une déclaration à la Grande Mosquée de Paris, dont il est le recteur, Dalil Boubakeur a donc tranché : le ramadan prend fin ce mercredi soir. Il se range ainsi aux prévisions de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), partisane de la méthode scientifique, qui avait déjà fixé la fin de la période de jeûne à ce mercredi soir.

Dalil Boubakeur a précisé que les calculs ayant permis de déterminer la date étaient fondés sur les observations dans sept pays musulmans et notamment à La Mecque, en Arabie saoudite. "Demain matin sera donc la fête de l'Aïd El-Fitr", a-t-il précisé et la prière solennelle aura lieu dans toutes les mosquées à partir de 9 heures". Cette année, les musulmans auront donc jeûné 29 jours.

 

Première publication : 07/08/2013

  • FRANCE

    "C'est ridicule, dans ma famille, on ne commence pas le ramadan en même temps"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ramadan en France : les musulmans débuteront-ils le 9 juillet ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)