Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

FRANCE

Le CFCM annonce la fin du ramadan

© AFP

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 07/08/2013

Cette année, le ramadan, en France, a été marqué par une polémique au sujet de ses dates de début et de fin. Finalement, le Conseil français du culte musulman a tranché : le mois de jeûne s'achève ce mercredi à la tombée de la nuit.

La fin du ramadan, c’est quand ? Telle est la question que la plupart des fidèles musulmans de France se sont posée jusqu’au dernier moment. Mercredi 7 août, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a décrété la fin du mois sacré du jeûne pour le soir même. Comme pour le début du ramadan, sa date de fin a été source d’interrogations.

Traditionnellement, la date de l’Aïd al-Fitr est déterminée par l’apparition du croissant lunaire que les mosquées sont censées observer lors de la traditionnelle nuit du doute au 29e jour du mois, les périodes lunaires durant entre 29 et 30 jours.

Mais cette année a été particulière : début juillet, le mois du ramadan avait déjà débuté dans la confusion. À l’origine du couac, la décision du CFCM d’abandonner la méthode habituelle d’observation de la lune en faveur d’un calcul astronomique permettant de déterminer scientifiquement la date de début du jeûne.

Ce changement de mode opératoire au profit de la méthode scientifique, bien qu’empreinte de modernité, avait suscité de nombreuses critiques. Nul ne savait en effet si les fidèles accepteraient de se conformer à une date obtenue grâce à un calcul et non plus selon la méthode traditionnelle. De fait, de nombreuses mosquées ont tenu à observer la lune et ont déclaré que le début du jeûne ne commençait pas avant le 10 juillet. Finalement même la mosquée de Paris, dont le recteur n’est autre que Dalil Boubakeur, le président du CFCM, s’était ralliée à la date déterminée par la méthode empirique, qui est d’ailleurs celle adoptée par la plupart des pays musulmans à travers le monde, notamment l’Arabie saoudite, dont les décisions sont très suivies. 

L’Arabie saoudite sème la confusion

Interrogée il y a un mois par FRANCE 24, Nadia faisait part de la confusion qui régnait jusqu’au sein même de sa famille. "Dans ma famille, nous ne commencerons pas le ramadan en même temps", avait-elle déploré. Elle, qui avait commencé le jeûne le mardi 9 juillet au matin, suivant les indications du CFCM, s’était finalement ravisée. "À la mi-journée la mosquée de Paris a fini par changer son fusil d’épaule, du coup j’ai déjeuné et je n’ai commencé que le 10 juillet, raconte-t-elle, on devrait donc tous pouvoir fêter l’Aïd ensemble".

Afin d’éviter les "cafouillages", selon ses propres termes, le CFCM a opté pour un retour à la méthode traditionnelle pour déterminer la fin du ramadan. "La prudence nous invite à nous prémunir contre tout risque d’avis qui ne correspondrait pas aux calculs théoriques", a ainsi souligné Dalil Boubakeur, cité par "Le Parisien".

Dans une déclaration à la Grande Mosquée de Paris, dont il est le recteur, Dalil Boubakeur a donc tranché : le ramadan prend fin ce mercredi soir. Il se range ainsi aux prévisions de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), partisane de la méthode scientifique, qui avait déjà fixé la fin de la période de jeûne à ce mercredi soir.

Dalil Boubakeur a précisé que les calculs ayant permis de déterminer la date étaient fondés sur les observations dans sept pays musulmans et notamment à La Mecque, en Arabie saoudite. "Demain matin sera donc la fête de l'Aïd El-Fitr", a-t-il précisé et la prière solennelle aura lieu dans toutes les mosquées à partir de 9 heures". Cette année, les musulmans auront donc jeûné 29 jours.

 

Première publication : 07/08/2013

  • FRANCE

    "C'est ridicule, dans ma famille, on ne commence pas le ramadan en même temps"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ramadan en France : les musulmans débuteront-ils le 9 juillet ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)