Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

Asie - pacifique

Fukushima : Tokyo va aider Tepco à contenir les fuites d'eaux irradiées

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/08/2013

Le gouvernement japonais va venir en aide à l'exploitant de la centrale nucléaire Fukushima pour traiter la toxicité de l'eau qui menace de se déverser dans l'océan Pacifique.

Branle-bas de combat au Japon pour empêcher le déversement d'eaux souterraines irradiées dans l'océan Pacifique. Alors que l’exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), a pris des mesures d'urgence, le gouvernement japonais a décidé de lui venir en aide.

Actuellement, près de 300 tonnes d'eau contaminée se déversent chaque jour dans la mer à partir de la centrale de Fukushima, endommagée par un séisme et un tsunami il y a deux ans, a indiqué mercredi 7 août le gouvernement. Les autorités prévoient de limiter ces fuites à 60 tonnes par jour à partir de décembre. Il n'a cependant pas été précisé si le soutien gouvernemental apporté à Tepco serait financé par le contribuable.

Urgence

Les nappes phréatiques situées sous la centrale japonaise accidentée de Fukushima montent à un niveau plus élevé que la barrière actuellement construite pour les contenir, a rapporté le 3 août le quotidien japonais "Asahi". Les eaux souterraines contaminées pourraient ainsi remonter à la surface d'ici trois semaines, précise le journal, citant une réunion des autorités japonaises de régulation sur le nucléaire.

Le 5 août, un responsable de l'Autorité de régulation nucléaire a indiqué qu'il y avait "urgence". Une situation provoquée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, qui ont bloqué les systèmes de refroidissement de la centrale de Fukushima-Daiichi, engendrant la fusion du combustible dans trois des six réacteurs du site et une vaste contamination radioactive alentour.

Après des mois de dénégations, Tepco a reconnu la semaine dernière pour la première fois que des eaux souterraines radioactives s'étaient probablement écoulées dans l'océan Pacifique.

Avec dépêches

Première publication : 07/08/2013

  • JAPON

    Tepco annonce des travaux pour mettre fin aux fuites radioactives à Fukushima

    En savoir plus

  • ÉNERGIE

    Deux ans après Fukushima, le pouvoir japonais prêt à renouer avec le nucléaire

    En savoir plus

  • REPORTAGE EXCLUSIF

    Deux ans après Fukushima, France 24 pénètre dans la centrale nucléaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)