Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

Culture

Découverte d'une lettre inédite de Camus adressée à Sartre

© AFP | Albert Camus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2013

Découverte par hasard, une lettre d’Albert Camus à Jean-Paul Sartre révèle que les deux célèbres écrivains auraient eu une relation plus amicale que ce l'histoire a retenu. De nombreux spécialistes leur ont prêté une farouche rivalité.

"Mon cher Sartre (...) Je vous souhaite ainsi qu'au Castor de beaucoup travailler (...) Faites-moi signe à votre retour et nous passerons une soirée dégagée". A l'occasion du centenaire de la naissance d'Albert Camus, un petit mot inédit de sa main à Jean-Paul Sartre offre un nouvel éclairage sur les relations entre les deux philosophes dont l'Histoire a surtout retenu la rupture.

Trouvée par hasard, "cette lettre est très importante, elle montre, contrairement à ce qu'ont écrit certains auteurs, que Sartre et Camus avaient une relation amicale et suivie", a dit Ronald Aronson, spécialiste de Sartre aux Etats-Unis, aux découvreurs de la lettre, Hervé et Eva Valentin, ont-ils expliqué à l'AFP.

"Mon cher Sartre, voici vos ors que je sertis de remerciements", y écrit Camus sur papier à en-tête de sa maison d'édition, Gallimard, en s'adressant également à Simone de Beauvoir, sous le surnom "le castor" que lui a donné Sartre et qu'utilisent ses intimes.

Libraires à Orléans, organisateurs d'une exposition Camus en septembre à Lourmarin (Vaucluse) où le philosophe est enterré, Hervé et Eva Valentin ont trouvé la lettre dans un livre acheté à un collectionneur.

Le mot, manuscrit, avait été relié, en 1966, dans un exemplaire de l'édition originale, imprimée à 60 exemplaires, d'un texte rédigé et publié par Sartre juste après la mort de Camus.

Non datée, la lettre pourrait concerner la période allant de 1943, année de leur rencontre, à 1948, celle de leur rupture, selon des experts.

La lettre de Camus a Sartre sera présentée dans le cadre de l'exposition "Camus de Tipasa à Lourmarin", du 3 au 8 septembre à Lourmarin, pour le centenaire de la naissance de l'écrivain philosophe.

L'exposition, organisée en partenariat notamment avec Gallimard, la Bibliothèque Nationale et le Nouvel Observateur, présentera également des pages du manuscrit de L'Etranger, Noces, La Chute, des brouillons de La Peste ou du Mythe de Sisyphe et des lettres à François Mauriac, André Malraux, André Gide ou encore Vercors.

AFP

Première publication : 07/08/2013

  • LITTÉRATURE

    J.K. Rowling, auteure cachée d'un polar remarqué

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)