Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Afrique

Michel Gbagbo : "Ma libération, un premier pas vers la réconciliation en Côte d’Ivoire"

© FRANCE 24 | Michel Gbagbo, le fils de l'ancien président ivoirien

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/08/2013

La justice ivoirienne a ordonné lundi 5 août la libération de 14 proches de l'ex-président Laurent Gbagbo dont son fils, Michel, qui a accordé son premier entretien télévisé à FRANCE 24.

Il a choisi la date anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, le 7 août, pour s’exprimer. Fraîchement sorti de prison, Michel Gbagbo, fils de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a donné sa première interview télévisée à FRANCE 24 depuis le jardin de la résidence familiale à Abidjan.

- 28 novembre 2010 : second tour de l'élection présidentielle qui oppose Alassane Ouattara et Laurent Gbgabo. Le président sortant refuse de reconnaître la victoire de son adversaire.

- 30 novembre 2010 - 11 avril 2011 : crise politique ivoirienne. De nombreuses violences entre les partisans des deux camps sont recensées. Selon l'ONU, environ 3 000 personnes ont été tuées durant cette crise post-électorale.

- 11 avril 2011 : arrestation de Laurent Gbagbo par les forces du président Ouattara.

Arrêté le 11 avril 2011 dans le bunker de son père, le quadragénaire fait partie des 14 personnalités pro-Gbagbo, détenues depuis la crise postélectorale de 2010-2011, que la justice a fait libérer lundi 5 août.

Il s'est montré particulièrement optimiste au sujet du processus de réconciliation dans son pays. Selon lui, ces 14 libérations devraient installer "un dialogue plus franc et plus détendu" entre le gouvernement et l’opposition. "C’est un premier pas vers la réconciliation mais d’autres restent à franchir", nuance-t-il toutefois, conscient que le processus pourrait être long.

Toujours poursuivi pour atteinte à la défense nationale, rébellion et constitution de bande armée, son procès devrait se tenir d’ici la fin de l’année. Laurent Gbagbo, pour sa part, est détenu depuis fin 2011 à La Haye par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de crimes contre l'humanité.

"J’ai subi quelques mauvais traitements"

Bien que reconnaissant envers la justice ivoirienne, Michel Gbagbo fait tout de même état de quelques sévices subis lors de son incarcération. "J’ai subi quelques mauvais traitements, des insultes et des vexations. J’ai même vu ces histoires sortir sur les réseaux sociaux mais tout cela remonte au début de cette affaire rocambolesque", se souvient-il.

Désormais, il veut se concentrer sur le futur : "Je veux retrouver un pays de plus en plus réconcilié où on fait de la politique sans violence. Je veux jouer ma partition", a-t-il par ailleurs déclaré à l’AFP.

Née du refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à Alassane Ouattara après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010, la crise a fait quelque 3 000 morts en Côte d’Ivoire.

Avec dépêches

Première publication : 07/08/2013

  • JUSTICE

    Quatorze pro-Gbagbo libérés, dont le fils de l’ex-chef d’État

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Faute de preuves, la CPI reporte le procès de Laurent Gbagbo

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE - REPORTAGE

    Les corps de victimes de la crise ivoirienne remis aux familles symboliquement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)