Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Afrique

Michel Gbagbo : "Ma libération, un premier pas vers la réconciliation en Côte d’Ivoire"

© FRANCE 24 | Michel Gbagbo, le fils de l'ancien président ivoirien

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/08/2013

La justice ivoirienne a ordonné lundi 5 août la libération de 14 proches de l'ex-président Laurent Gbagbo dont son fils, Michel, qui a accordé son premier entretien télévisé à FRANCE 24.

Il a choisi la date anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, le 7 août, pour s’exprimer. Fraîchement sorti de prison, Michel Gbagbo, fils de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a donné sa première interview télévisée à FRANCE 24 depuis le jardin de la résidence familiale à Abidjan.

- 28 novembre 2010 : second tour de l'élection présidentielle qui oppose Alassane Ouattara et Laurent Gbgabo. Le président sortant refuse de reconnaître la victoire de son adversaire.

- 30 novembre 2010 - 11 avril 2011 : crise politique ivoirienne. De nombreuses violences entre les partisans des deux camps sont recensées. Selon l'ONU, environ 3 000 personnes ont été tuées durant cette crise post-électorale.

- 11 avril 2011 : arrestation de Laurent Gbagbo par les forces du président Ouattara.

Arrêté le 11 avril 2011 dans le bunker de son père, le quadragénaire fait partie des 14 personnalités pro-Gbagbo, détenues depuis la crise postélectorale de 2010-2011, que la justice a fait libérer lundi 5 août.

Il s'est montré particulièrement optimiste au sujet du processus de réconciliation dans son pays. Selon lui, ces 14 libérations devraient installer "un dialogue plus franc et plus détendu" entre le gouvernement et l’opposition. "C’est un premier pas vers la réconciliation mais d’autres restent à franchir", nuance-t-il toutefois, conscient que le processus pourrait être long.

Toujours poursuivi pour atteinte à la défense nationale, rébellion et constitution de bande armée, son procès devrait se tenir d’ici la fin de l’année. Laurent Gbagbo, pour sa part, est détenu depuis fin 2011 à La Haye par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de crimes contre l'humanité.

"J’ai subi quelques mauvais traitements"

Bien que reconnaissant envers la justice ivoirienne, Michel Gbagbo fait tout de même état de quelques sévices subis lors de son incarcération. "J’ai subi quelques mauvais traitements, des insultes et des vexations. J’ai même vu ces histoires sortir sur les réseaux sociaux mais tout cela remonte au début de cette affaire rocambolesque", se souvient-il.

Désormais, il veut se concentrer sur le futur : "Je veux retrouver un pays de plus en plus réconcilié où on fait de la politique sans violence. Je veux jouer ma partition", a-t-il par ailleurs déclaré à l’AFP.

Née du refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à Alassane Ouattara après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010, la crise a fait quelque 3 000 morts en Côte d’Ivoire.

Avec dépêches

Première publication : 07/08/2013

  • JUSTICE

    Quatorze pro-Gbagbo libérés, dont le fils de l’ex-chef d’État

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Faute de preuves, la CPI reporte le procès de Laurent Gbagbo

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE - REPORTAGE

    Les corps de victimes de la crise ivoirienne remis aux familles symboliquement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)