Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Afrique

Michel Gbagbo : "Ma libération, un premier pas vers la réconciliation en Côte d’Ivoire"

© FRANCE 24 | Michel Gbagbo, le fils de l'ancien président ivoirien

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/08/2013

La justice ivoirienne a ordonné lundi 5 août la libération de 14 proches de l'ex-président Laurent Gbagbo dont son fils, Michel, qui a accordé son premier entretien télévisé à FRANCE 24.

Il a choisi la date anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, le 7 août, pour s’exprimer. Fraîchement sorti de prison, Michel Gbagbo, fils de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a donné sa première interview télévisée à FRANCE 24 depuis le jardin de la résidence familiale à Abidjan.

- 28 novembre 2010 : second tour de l'élection présidentielle qui oppose Alassane Ouattara et Laurent Gbgabo. Le président sortant refuse de reconnaître la victoire de son adversaire.

- 30 novembre 2010 - 11 avril 2011 : crise politique ivoirienne. De nombreuses violences entre les partisans des deux camps sont recensées. Selon l'ONU, environ 3 000 personnes ont été tuées durant cette crise post-électorale.

- 11 avril 2011 : arrestation de Laurent Gbagbo par les forces du président Ouattara.

Arrêté le 11 avril 2011 dans le bunker de son père, le quadragénaire fait partie des 14 personnalités pro-Gbagbo, détenues depuis la crise postélectorale de 2010-2011, que la justice a fait libérer lundi 5 août.

Il s'est montré particulièrement optimiste au sujet du processus de réconciliation dans son pays. Selon lui, ces 14 libérations devraient installer "un dialogue plus franc et plus détendu" entre le gouvernement et l’opposition. "C’est un premier pas vers la réconciliation mais d’autres restent à franchir", nuance-t-il toutefois, conscient que le processus pourrait être long.

Toujours poursuivi pour atteinte à la défense nationale, rébellion et constitution de bande armée, son procès devrait se tenir d’ici la fin de l’année. Laurent Gbagbo, pour sa part, est détenu depuis fin 2011 à La Haye par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de crimes contre l'humanité.

"J’ai subi quelques mauvais traitements"

Bien que reconnaissant envers la justice ivoirienne, Michel Gbagbo fait tout de même état de quelques sévices subis lors de son incarcération. "J’ai subi quelques mauvais traitements, des insultes et des vexations. J’ai même vu ces histoires sortir sur les réseaux sociaux mais tout cela remonte au début de cette affaire rocambolesque", se souvient-il.

Désormais, il veut se concentrer sur le futur : "Je veux retrouver un pays de plus en plus réconcilié où on fait de la politique sans violence. Je veux jouer ma partition", a-t-il par ailleurs déclaré à l’AFP.

Née du refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à Alassane Ouattara après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010, la crise a fait quelque 3 000 morts en Côte d’Ivoire.

Avec dépêches

Première publication : 07/08/2013

  • JUSTICE

    Quatorze pro-Gbagbo libérés, dont le fils de l’ex-chef d’État

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Faute de preuves, la CPI reporte le procès de Laurent Gbagbo

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE - REPORTAGE

    Les corps de victimes de la crise ivoirienne remis aux familles symboliquement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)